alexa certify
0

Tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine

Vendredi dernier, à Saint-Jean-De-Luz en France, le président Donald Trump a fait une annonce. Pendant la réunion des dirigeants au G7, il a suggéré la possibilité d’une déclaration d’escalade de la guerre commerciale entre les USA et la Chine comme une urgence nationale. Il s’est avéré que les médias ont mal interprété la déclaration et Donald Trump l’a clarifiée dans l’un de ses tweets.

Après une courte période, Donald Trump a également précisé que les relations entre les États-Unis et la Chine se passaient plutôt bien. Bien que les échanges commerciaux de la Chine soient plus unilatéraux, les États-Unis perdent près d’un milliards de dollars par an. Néanmoins, Trump ne prévoit pas de demander l’urgence nationale.

Trump a également déclaré qu’il augmenterait les droits de douane sur 250 milliards de dollars de marchandises chinoises de 25 % à 30 % le 1er octobre.   Il a affirmé que la raison principale de cette décision était le fait que les États-Unis avaient signé d’horribles accords commerciaux et que le président Donald Trump tente maintenant de les modifier. De plus, à partir du 1er septembre, les droits de douane sur 300 milliards de dollars de marchandises chinoises supplémentaires passeront de 10 % à 15 %. Pour résumer, c’est la réponse à la Chine pour avoir imposé des droits de douane de rétorsion sur 75 milliards de dollars sur les marchandises américaines.

Lundi, la Chine a annoncé une possible réouverture des négociations. La Chine a indiqué qu’elle cherchait maintenant à mettre un terme « calmement » à la guerre commerciale avec les USA.

Le vice premier ministre chinois, Liu He, a fait une déclaration concernant l’évènement. Il a déclaré que la Chine s’oppose fermement à l’escalade du conflit. En outre, il est disposé à résoudre son différend commercial avec les États-Unis par le biais de négociations pacifiques.

La guerre commerciale est-elle bénéfique pour la Chine et les USA ?

La réponse de la Chine à la déclaration de Trump ne s’est pas fait attendre. Cela en dit beaucoup sur la volonté de rester en bons termes avec l’un des plus importants traders. Liu He a souligné le fait que la Chine s’efforce de créer un environnement d’investissement agréable, de protéger les droits de propriété intellectuelle et de promouvoir le développement d’industries intelligentes. Elle cherche à préserver l’intégralité de la chaine d’approvisionnement.

Plusieurs semaines après que le département du Trésor a eu formellement désigné la Chine comme un manipulateur de devise, le yuan a baissé à 7.1487 $. Les actions asiatiques ont également chuté. Le Shanghai Composite a baissé de 1,2 % à 2.862,87 et le Hang Seng de Hong Kong a baissé de 3,2 % à 25.309,37. Le Kospi de la Corée du Sud a perdu 1,7 % à 1.916,14.

Les marchés américains ont également eu un bilan désastreux. Après la dernière diminution pendant la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, le Dow Jones Industrial Average a plongé de plus de 600 points. La vente généralisée a entraîné la quatrième baisse de la semaine du S&P500.

Possibilité : un accord équitable

L’escalade de la guerre commerciale n’est bénéfique ni pour la Chine, ni pour les États-Unis, ni pour les intérêts de la population mondiale. Ces deux géants de l’économie ont une forte emprise sur leur politique et leur tactique commerciales. La guerre commerciale pèse évidemment sur les deux pays. Bien que de nombreuses spéculations suggèrent que la Chine et les États-Unis pourraient tirer profit de cette situation, les événements récents ont montré que ce n’est pas tout à fait vrai. Il est possible qu’un nouveau processus de négociation démarre rapidement.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)



You might also like

Leave a Reply

Sending

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.



Financebrokerage