alexa certify
0

Matières Premières : Actualités sur l’industrie du pétrole

L’industrie du pétrole est cruciale pour l’économie globale. Dans les années à venir, les changements climatiques et la réglementation réduiront la quantité de pétrole utilisée par les pays. Toutefois, pour le moment cela reste une activité rentable. Il est important de noter que pour plusieurs pays, l’industrie pétrolière est l’une des sources principales de revenus. Cela signifie que chaque fois que les cours du pétrole commencent à baisser, cela peut indiquer de sérieux problèmes pour les pays producteurs de pétrole.

Les cours du pétrole ont baissé jeudi. Le cours du Brent brut a baissé de 31 cents ou 0,5 %, soit 60,18 $ le baril. Le cours du brut américain a baissé de 18 cents ou 0,3 %, soit 55,60 $ le baril.  C’est la première fois que les cours du pétrole baissent au cours des trois derniers jours.

La guerre commerciale entre les USA et la Chine largement couverte par les médias a impacté les matières premières et l’industrie pétrolière ne fait pas exception.

Mise à jour sur l’industrie du pétrole

La baisse des cours du pétrole n’est pas la seule nouvelle liée à l’industrie pétrolière. Il y a une autre annonce également intéressante. Par exemple : Les autorités chinoises ont annoncé que la Chine achetait du pétrole iranien.

Selon les douanes chinoises, la Chine a importé 926.116 barils d’Iran par jour. Cela signifie que l’Iran a exporté près de 1 million de barils par jour en juillet. Par exemple, l’Arabie Saoudite a exporté 1,65 millions de barils par jour en juillet vers la Chine. Malgré les sanctions imposées sur l’Iran, la quantité de pétrole exportée est un résultat assez bon.

L’économie iranienne a des difficultés à gérer les problèmes créés par les tensions avec les USA. Dans cette situation, la coopération avec la Chine est cruciale pour l’économie locale.

La banque américaine, Morgan Stanley, a décidé de réduire les prévisions des cours du pétrole jusqu’à 2020. Selon cette prévision, le cours du Brent brut sera de 60 $.

Cela signifie que Morgan Stanley a baissé le cours du pétrole Brent brut de 65 $ à 60 $. Le prix d’un autre indice de référence, le West Texas Intermediate (WTI), baissera également de 58 $ à 55 $.

Les analystes de Morgan Stanley pensent que plusieurs facteurs impacteront les cours du pétrole. Les problèmes économiques mondiaux, la baisse de la demande en pétrole et la production de schiste bitumeux sont les causes majeures.

La banque d’investissement a également mentionné un autre problème, qui est la croissance de la demande en pétrole. Morgan Stanley a baissé la perspective de la croissance de la demande de 1 million BPJ à 800.000 BPJ pour 2019. La banque a pris la même décision pour l’année prochaine. Elle a réduit la perspective de la croissance de la demande pour 2020 de 1,4 million BPJ à 1 million BPJ.

Morgan Stanley n’est pas la seule banque à avoir donnée une évaluation négative. Une autre banque d’investissement, Barclays, a également réduit les prévisions des cours du pétrole jusqu’à la fin de 2019. Elle a fait la même chose pour 2020.

BP et l’Alaska

British Petroleum (BP) a décidé de vendre son activité en Alaska. Selon l’accord, la société vendra son activité en Alaska à Hilcorp Energy Co pour 5,6 milliards de dollars.

Une partie intéressante de l’accord réside dans le fait qu’il comprend le plus grand champ pétrolier en Amérique du Nord. Le nom de l’endroit où se trouve ce champ pétrolier est Prudhoe Bay. Hilcorp va également acheter la participation de BP dans l’oléoduc trans-alaskien.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

Sending

Financebrokerage