alexa certify
0

Nouvelle-Zélande: le dollar a chuté à son plus bas niveaux en 4 ans en raison de la guerre commerciale

La guerre commerciale entre les USA et la Chine continue, et entraîne avec elle les mauvaises nouvelles les unes après les autres notamment pour la Nouvelle-Zélande. La victime de cette semaine est le dollar néo-zélandais qui a chuté à son plus bas niveau en quatre ans face au USD.  Cela est arrivé car les données indiquent que l’indice de confiance commerciale ANZ a baissé à -52,3 au mois d’août comparé à la note précédente de -44,3.

Plus d’actualités pessimistes en vue 

En août en Nouvelle-Zélande, l’indice de confiance commerciale ANZ a atteint son plus bas niveau depuis avril 2008, et cela en l’espace de 11 ans. Pendant ce temps-là, des réactions en chaine ont été déclenchées qui ont fait baisser la paire NZD/USD de 0,4 % à 0,6309. C’est le niveau le plus bas enregistré par la paire depuis septembre 2015.

Le dollar néo-zélandais a également touché la valeur du dollar australien. L’AUD a baissé de 0,1 % à 0,6728 face à l’USD.

Il est cependant intéressant de noter que l’indice du dollar US est resté inchangé à 98,132. Les experts considèrent cela comme la domination des États-Unis dans cette guerre commerciale.

L’USD ne bouge pas

Cette semaine, Bloomberg a interviewé le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin. Il a réitéré que les USA ne souhaitent pas intervenir sur les marchés des devises. Bien qu’il ait clairement indiqué que cela pourrait être temporaire, les observateurs du marché considèrent que les États-Unis ne sont pas dérangés par cette situation. Les USA ont maintenu cette position alors que le dollar néo-zélandais devient la dernière victime de la guerre commerciale.

Mnuchin, tout comme son patron, le président américain, continue d’alimenter la spéculation. Pendant l’interview, il a indiqué qu’il pense que les négociateurs chinois pourraient bientôt venir à Washington pour entamer des pourparlers. Ce faisant, il n’a toutefois pas confirmé qu’une réunion prévue en septembre aurait lieu.

Mnuchin a confirmé une chose : les pourparlers continuent avec la Chine alors que la guerre commerciale continue. Mnuchin a également confirmé qu’il était en contact avec Yi Gang, le gouverneur de la Banque Populaire de Chine. Et cela car les USA suspectent une manipulation du yuan après que dernier a enregistré des nouveaux bas cette semaine. Il est bon de se rappeler que le yuan refuge a chuté à son plus bas niveaux en 11 ans lundi, chute qui a entraîné la panique des investisseurs.

La Réserve fédérale traine derrière

La guerre commerciale qui sévit entre les deux pays qui se menacent mutuellement de droits de douane, entraîne des répercussions en chaîne. La valeur de l’or augmente, mais les autres devises, telles que le dollars néo-zélandais n’ont pas de chance. Toutefois le yen a augmenté aujourd’hui pour se négocier à 105,91 face à l’USD. Cela représente une hausse de 0,2 % alors qu’une grande partie du marché se négociait dans le rouge.

Le président Trump, continue toutefois de critiquer la Réserve fédérale américaine pour ce qu’il appelle son incapacité à faire face à la concurrence. Le président a demandé à la Réserve fédérale de baisser les taux, pour faire face à la concurrence. Les experts sont toutefois sceptiques quant aux effets que cette décision aura sur l’économie, en tenant compte du fait que la guerre commerciale continue.

Néanmoins, alors que le monde surveille les prochaines étapes de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, les experts sont pessimistes. Le dernier repli du dollar néo-zélandais et de son homologue australien signifient clairement que les choses vont mal.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)

You might also like

Leave a Reply

Sending

Financebrokerage