alexa certify
0

T-Mobile poursuivit en justice par la Ville de New York

Mercredi, la ville de New York a entamé une action en justice contre T-Mobile USA Inc. De plus, la ville a accusé la quatrième société de téléphonie mobile américaine d’avoir effectué des ventes abusives généralisées auprès des consommateurs en utilisant Metro, avec sa marque de téléphonie mobile prépayée à prix réduit.

À part cela, la ville de New York a déposé une plainte auprès de la cour suprême de Manhattan. Selon la ville, 2 200 violations auraient été commises par T-Mobile. Et son activité illégale omniprésente a touché 56 magasins Metro dans les cinq circonscriptions de la ville de New York, y compris des revendeurs agréés et des magasins exploités par son unité MetroPCS NY.

T-Mobile a refusé de réponde à ses allégations. En outre, les porte-parole du département juridique de la ville et la commissaire à la consommation, Lorelei, n’ont pas encore fait de commentaires.

La poursuite en justice intervient alors que la compagnie de téléphonie mobile tente d’obtenir les approbations nécessaires à sa fusion avec Sprint Corp. Seize États américains, dirigés par New York et la Californie, et Washington D.C. ont intenté une action en justice pour empêcher la fusion. Ces états pensent que cette fusion entraînerait une augmentation des prix pour les consommateurs en réduisant la concurrence.

Affaires de T-Mobile

De plus, la ville de New York a accusé T-Mobile de s’être associée avec des parties tiers pour faire signer à des consommateurs peu méfiants, des plans de financement élevés sans leur consentement.

La plainte donne un exemple dans lequel une femme a acheté un téléphone annoncé à 599 $ à un concessionnaire situé dans le Bronx. Elle a appris plus tard qu’elle avait signé un contrat de prêt de 12 mois pour 2 191,30 $.

En outre, la ville de New York a également mentionné le site web de Metro by T-Mobile, sur lequel était annoncé, de manière trompeuse, une garantie de 30 jours sur les achats effectués par téléphone. Mais en lisant les détails, la garantie n’est que de sept jours et ne couvre qu’une petite sous-catégorie de transactions.

L’objectif premier du procès est de récupérer tous les coûts supplémentaires payés par les consommateurs. Et ensuite d’imposer des amendes civiles de 350 $ à 500 $ par violation.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage