0

Les actions asiatiques touchées par les faibles données des USA

Mercredi, en début de journée, les actions asiatiques ont chuté. Cela s’est produit après la publication de faibles données économiques en provenance des USA qui a eu pour effet d’alimenter les craintes de récession. D’autre part, la confiance des investisseurs est émoussée, confiance qui avait déjà souffert de l’escalade de la guerre commerciale.

En dehors de cela, pour la première fois depuis 2016, le secteur manufacturier américain s’est contracté en août. Cette contraction est la conséquence des préoccupations relatives à l’affaiblissement de l’économie mondiale et à l’escalade du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine.

En outre, mercredi et concernant les actions asiatiques, l’indice MSCI tout pays des actions de l’Asie-Pacifique (hormis le Japon) et le Nikkei japonais ont baissé tous les deux. De la même façon, les actions australiennes ont également baissé mercredi.

Ensuite les obligations refuges gouvernementales se sont bien comportées face à l’aversion pour le risque sur les marchés en général. Et le rendement de référence du Trésor américain a atteint son plus bas niveau en trois ans.

Mercredi, les bons du Trésor américain à 10 ans a cédé 1,459 % après avoir baissé de 1,429 % mardi, son niveau le plus bas depuis juillet 2016.

En règle générale, une baisse des rendements américains pèse sur le dollar. Mais les demandes de valeur refuge ont quelque peu soutenu le billet vert. Et cette demande a été suscitée par les craintes d’une sortie chaotique probable de l’Union européenne par les Britanniques. Cependant, cette possibilité a par la suite disparu à la suite du revers subi par le Premier ministre britannique Boris Johnson, pendant la séance du parlement mardi soir.

Réduction des taux d’intérêt

Pendant ce temps, loin des actions asiatiques, le président américain, Donald Trump, a lancé mardi un tweet incitant la Réserve fédérale à relancer l’économie en abaissant les taux d’intérêt. D’autre part, le président de la Fed de Boston, Éric Rosengren, a déclaré qu’une réduction des taux serait une erreur.

De plus, le 18 septembre, les dirigeants de la Fed, y compris Rosengren, se rencontreront pour discuter de la question de savoir si les taux d’intérêt doivent baisser ou rester tels quels.

Au cours du mois dernier, Trump a réitéré dans près de 34 tweets sa demande à la Fed de réduire considérablement les taux. Et ce en raison des craintes croissantes d’une récession. Néanmoins, la Fed est restée divisée sur la décision d’une réduction modeste des taux.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)

You might also like

Leave a Reply

Sending

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.