alexa certify
0

Purdue – protection du régime des faillites

Dimanche soir Purdue Pharma LP, le fabricant de l’OxyContin, a déposé une demande de protection contre la faillite. L’entreprise succombe aux pressions de plus de 2 600 actions en justice alléguant que Purdue serait, en partie, responsable de l’épidémie mortelle d’opioïdes aux États-Unis.

Le conseil d’administration de l’entreprise pharmaceutique s’est réuni dimanche soir pour approuver le dépôt de bilan attendu depuis longtemps. Purdue avait décider de se restructurer conformément à une proposition visant à régler les litiges généralisés.

En outre, l’entreprise a déposé une demande de règlement judiciaire au titre du chapitre 11 à White Plains, New York.

Et pour régler les actions en justice avec 24 états, cinq territoires américains et des avocats de renommée pour plus de 2000 villes, pays, et autres plaignants, un accord provisoire a été conclu.

Toutefois, plus de deux douzaines d’états restent opposés ou refusent de s’engager à l’accord proposé, ce qui marque le début de batailles juridiques controversées pour déterminer qui est responsable d’une crise de santé publique qui a d’ailleurs coûté la vie à près de 400 000 personnes entre 1999 et 2017.

Purdue et les Sacklers

Pendant ce temps, des milliers de villes et de pays, ainsi que presque tous les États, ont poursuivi Purdue en justice et certains contrôlent la famille Sackler. En plus de cela, les poursuites soutiennent que l’entreprise et la famille ont commercialisé de manière agressive des analgésiques sur ordonnance tout en induisant en erreur les médecins et les patients quant à leur risque de dépendance et de surdose. En outre, ces poursuites demandent des milliards de dollars en dommages et intérêts.

Purdue et les Sacklers ont nié ces allégations.

Ensuite, les États plaignants tels que le Massachusetts, New York et le Connecticut ont voulu s’assurer que les Sacklers augmenterait la garantie utilisée pour le règlement. Ils remettent également en question les calculs de Purdue qui évalue l’accord total à plus de 10 milliards de dollars.

Dans l’accord proposé, les Sacklers cèderaient le contrôle de l’entreprise pharmaceutique. Ils ont proposé 3 milliards de dollars en espèce et 1,5 milliards de dollars supplémentaires à la suite de la vente éventuelle d’une autre entreprise qu’ils détiennent, Mundipharma. La famille ne souhaite en aucun cas modifier son offre.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage