alexa certify
0

Tensions régionales, ses effets sur l’industrie mondiale du pétrole

Les tensions régionales au Moyen-Orient ont démarré il y a longtemps. Toutefois, le dernier incident a, une fois de plus, souligné la stabilité de la région qui reste fragile.  Samedi, des drones ont attaqué l’usine de traitement pétrolière de Saudi Aramco. Il est important de noter que l’usine à Abqaiq est la plus grande usine exploitée par Saudi Aramco. En outre, les drones ont ciblé le champ pétrolier de Khurais.

Cette attaque contre la plus grande usine de traitement de pétrole du principal exportateur de pétrole pose un énorme problème et a choqué tout le secteur pétrolier. Il n’est surprenant que les prix du pétrole ont augmenté lundi.

C’est la plus importante hausse des prix du pétrole depuis 1991, qui ont augmenté de plus de 19 % avant de commencer à baisser. Il est important de noter que la dernière fois qu’une situation similaire est survenue était il y a 28 ans.  Ce fait souligne la sévérité de cet incident sur le secteur mondiale du pétrole, car c’est l’une des plus importantes matières premières et son prix a un impact direct sur la vie quotidienne.

Le cours des contrats à terme du Brent brut a augmenté de 6,21 $ ou 10 % soit 66,43 $ le baril. Le cours du West Texas Intermediate a augmenté de 5,19 $, soit 9,4 %, pour atteindre 60,04 $ le baril. L’attaque sur le premier exportateur de pétrole impactera les prix du pétrole mais également la part de marché détenue par l’Arabie Saoudite.

Le secteur pétrolier et les rivaux régionaux

L’Arabie Saoudite et l’Iran sont membres de l’OPEP, néanmoins, ils n’ont pas pour autant cessé leurs activités qui pourraient avoir un impact négatif sur l’industrie pétrolière dans son ensemble. Les attaques sur les installations de Saudi Aramco ne font pas exception.

Les rebelles Houthi ont revendiqué la responsabilité de l’attaque. Il est important de noter que l’Iran soutien les mouvements Houthi, ce qui ajoute une couche de complexité sur cet incident. Bien que les rebelles Houthi aient revendiqué la responsabilité, les USA et ses alliés restent méfiants.  Le président américain n’a pas mentionné l’Iran mais il a été clair et indiqué que les USA étaient prêts à répondre en utilisant la force militaire.

Selon les officiels américains, l’attaque est venue de la direction opposée. Ils ont même mentionné l’Iran et ajouté qu’il était possible que des missiles de croisière aient été utilisés pendant l’attaque.

Cet incident aura un impact sur le secteur pétrolier au cours des semaines à venir, peut-être même pendant quelques mois. Il est important de noter qu’en raison de l’attaque, l’Arabie Saoudite a dû baisser sa production de 5,7 millions de barils par jour. Un autre fait intéressant est que l’Arabie Saoudite a l’opportunité d’impacter l’industrie pétrolière en augmentant ou en réduisant la production pétrolière. Le dernier incident est un coup dur pour Saoudi Aramco.

Les stocks d’urgence mondiaux

Donald Trump a décidé d’utiliser le pétrole de la Strategic Petroleum Reserve américaine (SPR) si la nécessité s’en faisant sentir. La quantité totale de l’approvisionnement stratégique des USA représente plus de 600 millions de barils. C’est suffisant pour satisfaire la demande du marché local pendant un mois.

En outre, les USA peuvent utiliser le pétrole du stockage commercial. Cela signifie que les USA ont accès à 461,8 millions de barils supplémentaires.

L’Arabie saoudite utilisera le pétrole qu’elle a en stockage pour résoudre les problèmes causés par l’attaque.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage