alexa certify
0

La livre est en chute, tous les yeux sont tournés vers les marchés européens

Avec la réunion de la Banque centrale européenne mercredi, l’Euro a démarré la semaine sous une immense pression. Cet effet est dû à l’espoir que les décideurs politiques vont donner de nouvelles impulsions pour relancer une économie régionale qui a subi des bouleversements.

La pression des pairs suscite l’optimisme

Les experts sont de plus en plus optimistes quant à l’assouplissement de la position de la BCE vis-à-vis des banques commerciales en raison de ce que font les autres banques centrales. Un bon exemple est la Banque populaire de Chine, qui, vendredi, a réduit de manière importante le montant que les banques peuvent détenir en réserve de trésorerie.

Cela a eu pour effet de soulager le Yuan lundi matin. Dimanche, les données de marchés indiquent une baisse des exportations de carburant chinois. Les marchés financiers plus larges ont, toutefois, pu voir de leurs yeux un meilleur appétit pour les actifs plus risqués. Les dollar australien et néo-zélandais ont augmenté récemment en raison de cet appétit.

Cependant, le dollars reste inchangé dans une fourchette serrée face au yen. Et ce car les traders s’attendent à ce que la Fed réduise les taux d’intérêt.  En outre, l’intérêt accru vers les actifs refuges a été un facteur important à cela lundi.

Les données d’exportation pointent vers plus d’assouplissement

Ray Atrill, le directeur de la stratégie forex à la National Australia Bank à Sydney, pense que davantage d’assouplissement sera mis en place. Selon lui, les données chinoises sur les exportations publiées dimanche associées à un échec dans les pourparlers de paix sur la guerre commerciale condamnent Pékin. En conséquence, la tolérance à l’égard d’un yuan plus faible et un assouplissement supplémentaire constituent le moyen le plus logique de procéder.

Il est toutefois optimiste sur le fait que le marché restera neutre cette semaine. Et cela, après la réunion de la Banque centrale européenne qui s’est tenue jeudi. Son opinion est plus forte compte tenu du sentiment général du marché qui soutient la réduction des taux par la Fed.

Pendant ce temps-là, la livre sterling se négocie à 1,2276 $, en baisse de 0,10 % lundi. Alors que le Royaume-Uni continue de nourrir l’incertitude politique au sujet d’un plan de Brexit sans accord signé. L’incertitude ne cesse de croître avec la date butoir du 31 octobre, et l’UE devrait maintenir sa position. L’euro a toutefois continué à se battre après une chute de 0,1 % vendredi à 1,10295 $ lundi.

Malgré les typhons survenus lundi à Tokyo qui ont entraîné l’annulation des trains, le yen a maintenu sa position pendant la séance de négociation vendredi. Lundi, le Yen se négociait à 106,91 face au dollar. L’AUD se négociait à 0,6859 $, un sommet de près de six semaine alors que le NZD se négociait à 0,6428 $.

Une économie mondiale en difficulté ?

Les États-Unis et la Chine ayant enregistré des activités manufacturières faibles le mois dernier, la peur se répand rapidement. Les économies européennes le ressentent également, et les données sur les exportations chinoises dimanche suscitent encore plus de scepticisme.

Alors que les marchés anticipent des politiques favorables lors de la réunion de la BCE cette semaine, les experts auront, lundi, une meilleure perspective. L’Allemagne publiera ses données plus tard lundi et les experts avancent cela comme un indicateur probable de la santé économique mondiale. Il est bon de se rappeler qu’il y a quelque temps à peine, Angela Merkel a rejoint ses alliés pour contrecarrer les troubles politiques en Allemagne de l’Est.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage