alexa certify
0

Actualités du marché et graphiques du lundi 9 septembre 2019

Bonjour les traders ! Vous trouverez ci-dessous les dernières mises à jour des graphiques forex pour les séances de lundi. Tirez les leçons des analyses et appliquez les positions recommandées lors de votre prochaine négociation. Bonne journée et bonne chance !

EUR/AUD

La paire devrait rebondir de sa ligne de support principale et se diriger vers une ligne de résistance majeure. L’Union européenne et les États-Unis sont en proie à une tension concernant l’Australie. Les États-Unis ont fait pression sur l’Australie pour qu’elle exclut le géant chinois des télécommunications Huawei de l’accord de partage du renseignement conclu avec Five Eyes, plus tôt cette année. Le mois dernier, l’Amérique a de nouveau fait pression sur l’Australie pour qu’elle rejoigne la coalition dirigée par les États-Unis dans le détroit d’Hormuz afin de protéger les pétroliers occidentaux contre l’Iran. D’autre part, l’UE avait récemment demandé à l’Australie de supprimer les taxes sur les voitures européennes en raison des droits de douane imminents que le président Trump veut imposer au bloc. En plus de cela, l’UE veut pousser l’Australie à assainir ses normes pétrolières dans le cadre des négociations commerciales en cours entre les deux parties, ce que l’Australie considère comme une punition de la part de l’UE après l’accord commercial post-Brexit signé entre le Royaume-Uni et l’Australie.

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique EUR/AUDEUR/USD

La paire n’a pas pu rompre une ligne de résistance principale, et a baissé vers son plus bas niveau précédent. L’escalade de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a atteint les autres grandes économies telles que le Japon et les états membres de l’UE, l’Allemagne et la France. Après que le président américain, Donald Trump, a imposé plusieurs droits de douane sur les marchandises chinoises, il a menacé d’imposer des droits de douane à ses alliés en Europe, décision qui a été déclenchée en raison de la subvention par l’UE de l’Airbus français pour faire concurrence à la société américaine Boeing. Ceci s’est passé alors que deux (2) 737 Max se sont écrasés. Cela montrent que les relations entre l’UE et les États-Unis se détériorent. Par ailleurs, le chef nucléaire iranien Ali Akbar Salehi a déclaré que son pays n’avait pas besoin de respecter ses engagements, les pays de l’UE n’ayant pas respecté les accords conclus dans le cadre de l’accord de 2015 avec l’Iran. Alors que les USA se retirent du reste du monde, l’UE prend le pas et a promis de diriger le monde mais pour le moment elle n’a pas réussi à démontrer son leadership.

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique EUR/USD

USD/JPY

La paire va continuer à baisser au cours des prochains jours après n’avoir pas réussi à rompre une ligne de résistance à tendance baissière. L’économie japonaise a connu une croissance plus lente que celle initialement prévue au deuxième trimestre, sous l’effet de la faiblesse des dépenses, signalant les tensions économiques résultant de la faiblesse de la croissance mondiale et de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. La faiblesse de l’économie mondiale et le protectionnisme commercial sont apparus comme des risques pour la croissance et a mis une pression accrue sur la Banque du Japon (BdJ) pour que cette dernière étende ses mesures de relance lors de sa réunion qui se tiendra plus tard ce mois-ci. L’économie du Japon a progressé de 1,3 % au cours du deuxième trimestre comparé à une estimation de 1,8 %. En août, le premier ministre japonais, Shinzo Abe a déclaré qu’une relation stable entre les USA et la China est importante pas seulement pour ces économies mais pour le bien de l’économie mondiale. Cela met en évidence les préoccupations croissantes concernant la guerre commerciale entre les deux plus grandes économies du monde.

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique USD/JPY

NZD/CAD

La paire a continué de baisser au cours des derniers jours pour retourner vers son bas précédent. L’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande sont dans la course vers des taux d’intérêt négatifs alors que de grandes économies comme les États-Unis, la Chine et l’Union européenne poussent les économies moyennes vers la récession. L’Australie et la Nouvelle-Zélande ont actuellement un taux d’intérêt de 1 %, leur plus bas niveau historique, tandis que le Canada a un taux d’intérêt de 1,75 %, qui pourrait encore baisser si la guerre commerciale entre les principales économies se renforçait. La Banque du Canada (BdC) a toutefois déclaré que le pays ne pourrait pas abaisser davantage son taux d’intérêt, car il réduit son exposition à l’économie américaine et chinoise pour se concentrer sur l’Accord global et progressif pour un partenariat transpacifique (CPTPP), dont la Nouvelle-Zélande et l’Australie sont également membres. L’Australie et le Canada sont directement exposés au dollar US, alors qu’ils considèrent la Chine comme leur partenaire commercial principal.

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique NZD/CAD

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

Sending

Financebrokerage