0

Actualités du marché et graphiques du 28 octobre 2019

Bonjour les traders ! Vous trouverez ci-dessous les dernières mises à jour des graphiques forex pour les séances de lundi. Tirez les leçons des analyses et appliquez les positions recommandées lors de votre prochaine négociation. Bonne journée et bonne chance !

USD/JPY

La paire devrait baisser au cours des prochains jours en raison d’une série de chandeliers faibles. Le Japon a signé plusieurs accords commerciaux alors que le pays passe à une nouvelle ère appelée « Reiwa » ou « Belle harmonie. » Le 22 octobre, l’intronisation de l’empereur Nahurito marque l’avènement du nouveau monarque. C’était à la suite de la signature d’un accord commercial bilatéral avec les États-Unis au cours de la première semaine d’octobre. Le pays a également ratifié l’Accord global et progressif pour un partenariat transpacifique (CPTPP), cette année. Cette décision a été suivie par la ratification de l’accord de libre-échange UE-Japon qui devient le plus grand bloc commercial du monde. Alors que le Japon accroît son influence en Europe et en Asie, celle des États-Unis diminuent en Europe, en Asie et au Moyen-Orient. En dehors de cela, les alliés asiatiques, le Japon et la Corée du Sud, sont actuellement engagés dans une guerre commerciale. Cela diminuera encore le pouvoir des États-Unis à l’est.

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique USD/JPYUSD/CAD

La paire va continuer à baisser au cours des prochains jours vers une ligne de support majeure. Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a été réélu au poste de premier ministre canadien. Trudeau et le président américain Donald Trump sont confrontés à des pressions politiques qui salissent leurs noms. Le Premier ministre Trudeau a été accusé d’ingérence dans l’affaire SNC-Lavalin que la constitution canadienne a jugé illégale. Le président Trump, quant à lui, fait face à une requête de destitution. C’était à la suite de son appel avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky, au cours duquel il a demandé au gouvernement d’ouvrir une enquête sur Joe Biden. Biden était l’ancien vice-président et un candidat potentiel à la présidentielle. Trump cherche à être réélu à l’élection présidentielle de 2020. Le vice-président, Mike Pence, appelle au soutien pour la ratification de l’ALENA (Accord de libre-échange nord-américain). La ratification faisait partie des nombreuses promesses de Trump dans sa campagne de 2016.

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique USD/CAD

AUD/USD

La paire a revisité ses bas précédents après n’avoir pas réussi à rompre une ligne de résistance majeure. L’Australie est sous la pression des États-Unis. Récemment, l’Amérique a demandé au pays d’interdire le géant chinois des télécommunications, Huawei. Cela fait suite à la demande faite par les États-Unis et le Royaume-Uni à l’Australie de se joindre à une coalition dans le détroit d’Hormuz. Les États-Unis veulent également que le pays soutienne les sanctions américaines imposées à la Chine. Cela a affaibli les relations de l’Australie avec la Chine, son principal partenaire commercial. Cela a conduit le pays à entrer dans une récession technique pour la première fois en 27 ans. Le président Trump fait maintenant pression sur le premier ministre Scott Morrison pour qu’il aide le pays à enquêter sur les causes de l’ingérence de la Russie en 2016. Cela devrait toucher les relations américano-australiennes. Mais les analystes politiques envisagent la possibilité que l’Australie diminue sa dépendance à l’égard des États-Unis. L’Australie envisage de créer son propre arsenal nucléaire.

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique AUD/USD

EUR/GBP

La paire devrait continuer son mouvement à la baisse et se diriger vers un bas de 5 mois. L’avenir de l’Union européenne et de l’Europe dans son ensemble est incertain. Il ne reste que quatre jours avant que le Royaume-Uni ne quitte le bloc. Cependant, le Royaume-Uni n’a pas encore finalisé sa décision, qu’il s’agisse d’une extension du Brexit ou de sa sortie de l’UE. Le 16 octobre. Le PM britannique, Boris Johnson, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Junker, ont approuvé un projet d’accord. L’approbation des Parlements britannique et européen reste nécessaire pour finaliser l’accord. Cependant, les députés ont pris une décision sans précédent qui a obligé le PM britannique à envoyer une lettre aux dirigeants européens. Sur la lettre figurait une demande d’extension de Brexit jusqu’au 31 janvier. Si l’extension est approuvée, ce sera la troisième demande d’extension du RU.  Le Royaume-Uni aurait dû quitter le bloc le 29 mars dernier.

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique EUR/GBP

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)

You might also like

Leave a Reply

Sending

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.