alexa certify
0

Un ordinateur prédit une croissance négative du Capex

Les experts sont sous le choc et le pessimisme gagne du terrain alors que les dernières prévisions économiques indiquent un ralentissement de l’économie américaine. Les experts l’ont qualifiée de biaisée comme de nombreuses prévisions antérieures du même type. Cette fois, c’est un ordinateur qui nous le dit.

Pas de nouveaux sites pour les entreprises

Barclays Bank a utilisé un outil d’apprentissage automatique pour analyser les commentaires de plusieurs directions de sociétés. Leur analyse sur le Capex lors des vidéoconférences était le point de données le plus crucial recherché par Barclays.

Le résultat de cette évaluation a été un sentiment morose sur les dépenses en capital. Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine ont laissé les CEO très pessimistes. Barclays révèle dans son étude que de nombreux CEO voteraient contre la création de nouveaux sites de production. Les mises à niveau, qui peuvent sembler être une alternative moins chère, ne sont pas non plus préférées.

L’escalade des guerres commerciales a forcé beaucoup de grandes entreprises à réduire leurs investissements. Ce type de pessimisme est soutenu dans la mesure où aucun des deux pays n’a déployé d’efforts pour sortir de l’impasse.

Une nouvelle approche sur le Capex

L’outil utilisé par Barclays Bank utilise un modèle de traitement du langage naturel pour établir des prévisions. Dans une déclaration faite lors de la publication du rapport, le responsable de la stratégie sur les produits dérivés ne semblait pas très optimiste.

Maneesh Deshpande a déclaré que l’outil prévoit que la croissance de Capex devrait rester modérée. L’outil a analysé le sentiment de la direction à un moment crucial pendant les vidéoconférences. Conventionnellement, c’est une période où l’optimisme de la croissance du Capex est généralement élevé.

Les résultats, cependant, n’appuient pas cette logique. La persistance d’une position dure entre Pékin et Washington érode rapidement la confiance de nombreux CEO. Leur prévision et leur anticipation d’une période économique plus robuste les poussent à jouer le jeu de la sécurité.

Pouvoir prédictif significatif

L’utilisation de ce modèle de PNL pour évaluer la croissance du Capex et le sentiment des CEO délie les langues. Barclays dit que l’utilisation d’un tel outil a autant de « pouvoir prédictif significatif » que d’autres indicateurs macroéconomiques.

Bien que cette affirmation soit difficile à prouver, le marché n’a pas jusqu’à présent critiqué cet outil. M. Deshpande souligne un autre résultat de l’outil indiquant que la croissance du Capex est lente pour certaines actions exposées aux ventes internationales. Il en va de même pour celles directement touchées par les guerres commerciales américano-chinoises. M. Deshpande est d’avis que la guerre commerciale pèse lourdement sur le sentiment des grandes entreprises américaines.

Plus sombre

Barclays Bank prévoit une croissance nulle du CAPEX au cours des deux prochains trimestres. Il estime qu’il y aura un léger rebond en juin 2020. Les données économiques récentes, qui indiquent un déclin rapide de la confiance des consommateurs, corroborent également cette prévision. De plus, septembre est le premier mois en 35 mois que le secteur manufacturier a connu une contraction.

L’utilisation du modèle Capex pour mesurer le sentiment des entreprises suggère l’adoption d’outils de prévision plus innovants. En outre, les résultats de cette enquête soulignent la nécessité d’une solution rapide à l’impasse de la guerre commerciale avec Pékin.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage