alexa certify
0

Métaux : des cours dithyrambiques

C’est un peu le rallye de fin d’année qui veut ça. Certaines matières premières explosent les compteurs quand d’autres reculent de manière pour le moins conséquente. Sans faire le bilan de l’année, retour sur les dernières tendances du dernier mois de 2019.

Palladium et acier pour des records

Au rang de celle qu’on n’attendait pas forcément si haut cette semaine : l’acier. Un cours enflammé qui voit la valeur clôturer le 27 décembre à 23h UTC+1 à plus de 4,29%. Chose menant la valeur sur le NYMEX à plus de 583.00 USD. Une hausse conséquente pour une semaine qui l’aura vu prendre plus de 4,67%.

Si l’acier gagne c’est avant tout à cause de la conjoncture. À cause des accords sino-américains qui ont vu le jour, et coïncident précisément avec une hausse débutait depuis décembre. Ainsi à 3 mois l’acier gagne près de 11%. Chose qui se concentre surtout sur le mois de décembre qui lui aura vu une hausse de l’acier conséquente.

Une hausse à nuancer tout de même. En effet l’acier aura perdu plus de 18,98% cette année, chose qui contrastera évidemment avec les dernières performances. Un cours donc au plus bas à 5 ans comme à 10 ans qui pourrait remonter dès 2020, une affaire à suivre de très près.

Le palladium lui aussi aura été à la hausse et ce n’est d’ailleurs pas nouveau. Avec un cours qui au 27 décembre atteint les 1.881.10 USD on reste là sur une hausse exceptionnelle de 1,59% pour plus de 13% à 3 mois. Une montée en puissance d’un cours qui est, comme l’or en 2011, sur le point de tout surpasser.
cours or métaux précieux 2019

Des hauts et des bas pour les autres valeurs

Bien sûr les hauts et les bas se seront enchaînés la semaine dernière, le platine au 27 décembre, à la clôture, gagne plus de 0,85%. Une belle performance pour un cours qui aura vu le métal prendre plus de 7,78%.

L’or lui gagne aussi. 0,10% de pris à la même heure pour un cours qui aura gagné plus de 3,29% à 1 mois. Une jolie performance donc, pour un métal précieux redevenu tête d’affiche après avoir été relégué au second rang par le palladium.

L’argent enfin lui perd. Une baisse légère de 0,17% qui n’entravera tout de même pas une jolie année pour l’once qui aura gagné plus de 16,62%. Un métal précieux qui comme d’autres aura sans doute réussi son exercice 2019, en attendant celui de 2020.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending