alexa certify
0

Les actualités sur l’industrie pétrolière le 2 septembre

Le secteur pétrolier est l’un des secteurs le plus important quand il s’agit de l’économie globale. Les conflits militaires, les différends commerciaux et les tensions régionales ne peuvent qu’impacter les prix du pétrole et l’industrie pétrolière dans son ensemble. Cela signifie que le secteur pétrolier, dans tous les pays, est exposé aux menaces internes et externes. Pour le moment, un des plus gros problèmes des matières premières telles que le pétrole réside dans la guerre commerciale actuelle.

La semaine dernière, le ministre du commerce chinois a déclaré que la Chine était prête à reprendre les pourparlers. Au premier coup d’œil, cela pourrait être le signe que les USA et la Chine souhaitent reprendre le processus. Toutefois, les tensions se sont intensifiées lundi.

Dimanche, le nouveaux droits de douane imposés sur les marchandises chinoises sont entrés en vigueur. Cet exemple indique la rapidité avec laquelle la guerre commerciale se développe. Néanmoins, le président américain, Donald Trump, a indiqué qu’une réunion entre les représentants américain et chinois devrait avoir lieu en septembre.

Le cours du pétrole lundi.

Les cours du pétrole ont baissé lundi. Comme mentionné ci-dessus, la part du lion appartient à la guerre commerciale car elle a joué un rôle dans ce processus. Le cours du Brent brut a baissé de 22 cents ou 0,4 %, soit 59,03 $ le baril. Les cours du WTI brut a baissé de 2 cents, pour atteindre 55,083 $ le baril.

La réaction du secteur pétrolier est logique puisque les marchés américain et chinois sont essentiels pour l’industrie pétrolière.  Une partie intéressante de la guerre commerciale qui est directement liée aux prix du pétrole est que la Chine a imposé des droits de douane sur le pétrole.  Pour la première fois, dans cette guerre commerciale, il y a des droits de douane sur le pétrole. La Chine a imposé une taxe de 5 % sur le pétrole américain.

L’Arabie Saoudite pourrait bien augmenter le prix du brut léger

L’Arabie saoudite est l’un des principaux exportateurs de pétrole. À l’heure actuelle, c’est le deuxième exportateur de pétrole du monde après les États-Unis. Il y a quelques années, la première place appartenait à l’Arabie saoudite.

Selon plusieurs sources, l’Arabie saoudite pourrait augmenter le prix de son pétrole brut léger en octobre. Cette décision aura un impact sur les clients asiatiques. Il est possible que le prix de vente officielle (OSP) augmente de 40-50 cents le baril. Toutefois, ce prix pourrait bien augmenter jusqu’à 1 $ le baril.

Le brut léger de l’Arabie Saoudite pourrait ne pas être le seul type de pétrole impacté par les prix du pétrole. Par exemple, le prix du Arab medium et Arab Heavy pourrait bien baisser en raison des quantités importantes de sulfure. Ce fait rend plus difficile la recherche des acheteurs pour Arab Medium et Arab Heavy. Le prix du Arab Heavy pourrait baisser de 10 cents à 1 $.

L’autre problème concernant le pétrole est la quantité élevée de sulfure.  À partir de 2020, l’organisation maritime internationale mettra en vigueur une nouvelle règlementation concernant le carburant marin utilisé par les navires citernes. Selon les nouvelles règles, le niveau devra baisser de 3,5 % à 0,5 %.  Cette décision réduira davantage la demande en Saudi Heavy. Il y a plusieurs manières de se conformer à cette nouvelle règlementation.

Les prix du pétrole ont baissé lundi, y compris les prix du Brent brut. L’industrie pétrolière tente de s’adapter à la nouvelle réalité, car la guerre commerciale pourrait se poursuivre pendant le reste de l’année.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage