alexa certify
0

Le yuan va saffaiblir davantage au fur et à mesure de lescalade de la guerre commerciale USA-Chine

Chinois : Selon un sondage auprès de stratèges de l’agence Reuters, la Chine maintiendra son emprise sur le yuan, ce qui lui permettra de l’affaiblir davantage face au dollar américain. La Chine s’affronte avec les USA dans une guerre commerciale, et affronte également une économie domestique en perte de vitesse.

La Banque Populaire de Chine (BPC) a fixé le taux du yuan à son plus bas niveau en 11,5 ans face au dollar. La Chine répond aux droits de douane américains sur 30 milliards de dollars d’importation chinoise, entrés en vigueur la semaine dernière.

Selon le dernier sondage Reuters, du 29 août, près de 60 stratèges ont prédit que le yuan s’échangerait autour de 7,19 $ dans 6 mois. C’est 0,5 % plus faible que les 7,15 de mercredi, avant d’être ajusté à 7,16 dans un an. Les analystes ont abaissé leurs perspectives sur le yuan, trois mois de suite.

Près de 70 % des analystes qui ont répondu à la question supplémentaire pensaient que la Chine déprécierait le yuan davantage pour lutter contre la guerre commerciale avec les USA.

Un yuan plus faible est plus avantageux pour le plus grand exportateur mondial de produits manufacturés, cependant, il est peu probable que les taxes à l’importation imposées par les États-Unis soient amorties.

« Affaiblir le yuan ne peut bénéficier aux exportateurs si les droits de douane sont tellement élevés qu’ils perdent les commandes, » a indiqué Tim Condon de ING à Singapore.

La Banque Populaire de Chine a restructuré son taux d’intérêt directeur le mois dernier pour contrer l’effondrement économique. Dans le cadre de ses réformes plus larges du marché, la banque a défini le principal taux d’emprunt comme principal taux directeur et abaissé ses taux d’intérêt réels pour les entreprises.

D’autres personnes ayant répondu à une question distincte ont indiqué que la décision de la Chine de modifier son système de taux d’intérêt ne permettait pas au yuan de s’échanger plus facilement.

Le Yen, valeur refuge, baisse, les devises averses au risque se reprennent grâce aux espoirs de pourparlers

L’annonce de la reprise des négociations commerciales sino-américaines le mois prochain a fait chuter le yen, valeur refuge, jeudi. À l’inverse, les dollars néo-zélandais et australien sensibles au risque se sont négociés à la hausse.

Le ministère chinois du Commerce a déclaré que son équipe commerciale se réunirait avec ses collègues américains à la mi-septembre pour se préparer aux négociations d’octobre. Les deux parties ont convenu de prendre des mesures pour créer des conditions commerciales favorables.

L’USD était en hausse de 0,1 % face au yen à 106,51 à 03 h 42 HE.

L’AUD a atteint son plus haut niveau du mois et est passé de 0,6817 à 0,6825. Le dollar néo-zélandais a atteint son niveau le plus élevé de la semaine à 0,6383.

L’euro était en hausse à 1,1040. Toutefois les données indiquant que les commandes industrielles allemandes ont baissé plus que prévu en juillet en raison de la faible demande étrangère ont pesé sur l’euro. Cela pourrait entraîner la plus grande économie de la zone euro à entrer en récession au cours du troisième trimestre.

L’indice du dollar a baissé à son plus bas niveau de la semaine à 98,32.

La GBP était à 1.2241, après sa meilleure journée face à l’USD en plus de cinq mois.

Le gouvernement britannique a abandonné les tentatives de blocage d’une législation visant à empêcher le Brexit sans parvenir à un accord au 31 octobre.

Cette décision a permis au Premier ministre britannique de demander à l’UE une prolongation de trois mois du délai fixé pour le Brexit. C’est-à-dire s’il ne parvient pas à un accord de transition renégocié avec le bloc d’ici la mi-octobre.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

Sending

Financebrokerage