alexa certify
0

Le cours du platine chute

On aurait cru que le platine avait fait le plus dur, passé dans le vert sur un an, le métal n’a pour autant pas fini de sécuriser sa hausse. Et c’est le cas avec cette baisse à la semaine qui pourrait signifier gros.

Le cours du platine chute à 5 jours 

Semaine complexe pour le cours du platine. Avec une chute de 3,50% le platine s’offre une limite à ne pas dépasser. Frôlant toujours plus la barre des 900 dollars de l’once le métal ne sait plus où donner de la tête dans une semaine dernière très complexe.

Tout comme pour l’or ou le palladium, la semaine du 17 au 22 août a été compliquée pour les métaux précieux et leur cours. En cause une conjoncture globalement complexe où les marchés boursiers ont eux aussi tangué.

Une conjoncture qui joue de plus en plus sur les métaux précieux, à tel point qu’à deux semaines (16 jours ici), le platine aura lâché plus de 7,51% une tendance à la baisse bel et bien matérialisée sur le cours termes mais attention.

En effet le platine aura pris plus de 56,23% depuis le 19 mars 2020 date de son point bas à moins de 600 dollars de l’once (590,78 USD). Une remontée en flèche qui aujourd’hui démontre une chose et une seule : la platine a bel et bien l’avenir devant lui.cours platine argent covid-19 coronavirus crise chute

Vers les 1000 dollars de l’once ? 

Probablement. Si la reprise se fera petit à petit il paraît aujourd’hui inéluctable que le platine passe la barre des 1000 dollars si toutefois les tendances à moyen terme se confirment. Mais encore une fois attention.

Il semblerait qu’une tendance à la baisse allume le marché du platine, à tel point qu’une reprise en dent-de-scie de l’automobile et l’industrie pourrait précipiter le platine sous la barre des 900 dollars, une contreperformance pour le métal à qui on promettait le meilleur des avenirs.

Mais c’est un fait, le platine a perdu de sa superbe depuis 2012 maintenant, et à long terme il n’en reste pas moins une tendance à la baisse, une forte baisse, ce dernier aura en effet perdu plus de 49% en l’espace de 8 ans.

Une incroyable chute, au profit d’un palladium qui tend à supplanter le platine dans l’esprit de beaucoup mais aussi dans les divers secteurs dont l’industrie ou l’automobile, qui aujourd’hui préfèrent le palladium notamment dans les catalyseurs diesel. Autant de mauvaises nouvelles pour un métal qui, sur le long terme, pourrait bel et bien jouer un mauvais tour aux investisseurs passifs.

 

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage