alexa certify
0

Investir : Buy the dips or not Buy the dips

Buy the dips, autrement dit Achète la baisse, reste une expression récurrente des cryptomonnaies. Mais faut-il vraiment acheter les dips à tout prix ? C’est ce que nous allons analyser ici.

Buy the dips : une stratégie risquée 

Si de nombreux traders de cryptos insisteront sur Hodl ou Buy the dips, c’est avant tout, car au-delà d’être une méthode, ces derniers ont un intérêt et des positions dans les devises idoines.

Le Buy the dips qui matérialise l’achat à la baisse d’un cours d’une devise numérique comme le Bitcoin aujourd’hui, peut s’avérer pertinent notamment dans le cadre d’une stratégie de trading précise, mais attention, tous les dips ne sont pas bon à prendre.

En effet acheter la baisse, dans un cours qui semble avoir une analyse fondamentale satisfaisante à terme ne veut pas dire faire une bonne affaire. Les dips qui matérialisent les chutes de marché, peuvent dans de nombreux cas s’avérer fatals. Les investisseurs ou traders ayant une attache émotionnelle à la valeur sur laquelle ils investissent peuvent les conduire à acheter, une, puis deux, puis quinze dips pensant qu’ils ont fait l’affaire de l’année.

Or et bien souvent, des dips plus grandes encore arrivent derrière l’achat, et démontrent une incapacité pour l’investisseur ou le trader de comprendre les mouvements et tractions économiques exercés sur un actif.

Il est donc ici important de déterminer non pas de la pertinence d’acheter une baisse, mais bel et bien de déterminer de la pertinence d’acheter la baisse à ce moment précis. cours du Bitcoin lundi 24 mai 2021

Raison vs émotion 

Les chutes du cours d’un actif peuvent se produire pour diverses raisons. Cela peut relever d’un aspect macro-économique comme micro-économique. Dans le premier cas ce sera le marché dans son ensemble qui chute, dans le second seulement l’actif.

Vous devrez donc ici déterminer la raison fondamentale de la chute. Dans tous les cas l’important sera ici de comprendre si la tendance est à la baisse ou à la hausse. En effet une chute ne veut pas dire une tendance à la baisse sur toutes les views.

Le Bitcoin par exemple qui perdait cette semaine plus de la moitié de sa valeur pouvait être sur un biais baissier à court terme, mais haussier à long terme. Il est donc fondamental de bien analyser l’actif pour déterminer de quoi il en est.

De même l’émotion devra être écartée, et laisser parler l’analyse technique et fondamentale pour déterminer de l’achat ou non des dips. Le trader devra ici analyser la chute, tout en comprenant les tractions s’exerçant sur cette dernière.

Le cas classique d’un mauvais achat de dips reste celui de la mal-compréhension des process micro-économiques. Dans le cadre d’un actif avec peu de volumes, où des acheteurs et des vendeurs s’affrontent sur un prix, l’on retrouvera des dips toujours plus importantes jusqu’à un seuil de support avec très peu de volumes.

Ici les acheteurs ne peuvent plus défendre les supports, et les vendeurs continuent à vendre. Le faible volume et le non-renouvellement du panel d’acheteurs accroît les chutes pour amener le cours de l’actif à son seuil de support minimal. Néanmoins beaucoup auront acheté les dips 2 à 3 fois plus cher par mal compréhension de ces phénomènes. Une analyse fondamentale de l’actif, mais aussi technique aurait permis de trouver le moment idéal d’achat et de très souvent se rapprocher du support minimal de l’actif.

L’émotion et la peur de ne plus pouvoir racheter à ce prix auront parlé, là où la raison aurait dû s’exprimer. Moralité : un achat de dips dans les cryptos doit toujours se faire au travers d’une stratégie prédéfinie, visant à comprendre les modalités de la baisse pour avoir le point d’entrer le plus pertinent sur l’actif visé.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending