alexa certify
0

Les importations de pétrole du Venezuela vers la Chine chutent

Les importations de pétrole du Venezuela vers la Chine ont chuté de 40 % sur une base mensuelle, selon les données des douanes chinoises. Cela survient alors que les tensions entre les gouvernements de Trump et Maduro s’intensifient.

Les acheteurs du pays asiatique veulent apparemment éviter d’acheter du pétrole à l’exportateur sud-américain.

Selon l’Administration générale des douanes, le pétrole brut du Venezuela n’a atteint que 165 720 barils par jour en juillet. C’est beaucoup plus bas que les 275 748 barils par jour du mois de juin.

Les acheteurs sont maintenant plus réticents à acheter le pétrole du pays, après que le président américain Donald Trump eut mis en garde contre de nouvelles sanctions. Les sanctions ne viseraient pas seulement le Venezuela, mais aussi les entreprises qui ont des relations commerciales avec le gouvernement de Maduro.

En juillet, les exportations de pétrole vénézuélien ont reculé de 17,5 %, atteignant leur deuxième plus bas niveau depuis que les États-Unis ont imposé des sanctions sur le pays en janvier dernier.

Même le principal consommateur de pétrole du Venezuela, China National Petroleum Corp, a cessé ses chargements en août. Comme prévu, la société tentait également d’éviter les retombées possibles des sanctions secondaires.

Les importations chinoises de pétrole brut vénézuélien ont diminué de 13,4 % par rapport à l’année précédente, pour s’établir à 322 601 barils par jour.

En revanche, les importations chinoises en provenance d’Iran ont progressé de 218 086 barils par jour en juillet. Et cela malgré les sanctions imposées sur le pays par les USA.

La semaine dernière, des rapports ont fait surface et affirmaient qu’un pétrolier chinois avait changé de nom dans l’espoir d’éviter les sanctions américaines.

L’Arabie saoudite a été le premier fournisseur de pétrole de la Chine le mois dernier, avec une importation de 1,65 million de barils par jour. Le pays asiatique a importé 1,34 millions de barils par jour de la Russie.

Le pétrole du Venezuela en difficulté à la suite de l’explosion d’une raffinerie de gaz

Au Venezuela, une explosion a détruit une installation de remplissage de gaz naturel dans l’état de Miranda. Plus de 6 500 résidents locaux out dû être évacué. Le gouvernement a qualifié cette explosion « d’acte de sabotage. »

Cela ajoute aux dernières séries d’accidents symptomatiques de la situation énergétique au Venezuela. Au début de l’année 2019, le pays a souffert de plusieurs pannes électriques que le gouvernement a également qualifié de sabotages.

Cette fois-ci, le Venezuela est sous la menace des sanctions américaines. Les États-Unis ont initialement imposé des sanctions pétrolières au pays, puis ont accordé des dérogations aux sociétés américaines installées dans le pays.

Ces entreprises ont subi des pertes importantes en raison de ces sanctions. Les dérogations américaines ont été octroyées à la suite de leurs demandes.  Les pertes ont couté 1,4 milliard de dollar depuis 2018.

Cependant, ces dérogations expireront en octobre, car elles ont été octroyées pour trois mois seulement. Les entreprises demandent maintenant une extension de 6 mois de ces dérogations.

Après l’expiration, les entreprises américaines devront s’en aller. Cela diminuerait massivement les plateformes de forage en activité dans la ceinture de l’Orénoque.

Et parce que ces plateformes sont cruciales au forage de nouveaux puits pour maintenir les niveaux de production, cela nuirait à la production du pétrole au Venezuela.

Caracas a déjà annoncé son intention d’augmenter le niveau actuel par 65 000 barils par jour. Ils utiliseront une co-entreprise entre la société vénézuélienne PDVCA et la société chinoise CNPC.

Dans l’ensemble, le Venezuela peut continuer à compter sur la Chine et la Russie. Les sociétés des deux pays semblent être le seul espoir du Venezuela pour maintenir les niveaux actuels de production de pétrole.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage