alexa certify
0

Le cours du pétrole dans le vert vendredi  

Encore une fois le cours du pétrole progresse. Le brut américain et européen gagne des points pour une journée qui s’annonce exceptionnelle pour nombre de matières premières et d’énergies. Le gaz naturel entrevoyait un record.

Le cours du pétrole en forte hausse 

Encore une fois on assistait à une hausse du cours du pétrole ce vendredi 11 juin 2021. Le WTI d’abord prenait 0,41% sur les futures de juillet pour un cours à plus de 70,60 dollars du baril. Une bonne nouvelle pour le brut qui pourrait bel et bien clôturer la semaine sur un plus haut au-delà des 71 dollars.

Le Brent quant à lui continuait sa progression avec une hausse de 0,15% et un cours du baril à plus de 72,63 dollars. Là aussi une forte avancée qui laisse présager une progression continue dans les semaines à venir du cours de l’or noir, un or noir qui se place dans un contexte de forte reprise et donc de forte consommation.

Si les stocks restent dans leur lignée à la baisse pour le brut alors les prix du baril devraient logiquement avancer. Attention cependant à l’essence RBOB, en effet ce matin l’essence US subissait une grosse perte avec 0,98% de perdu.

Cette dernière a vu ses stocks augmenter de forte manière et en paie aujourd’hui le prix cash. Un cours à 2,1905 dollars du galon pour 0,0213 dollar de perdu. On fera donc attention aux stocks en présence pour éviter toute déconvenue sur les marchés. cours du pétrole Oil Crud Futures

Le gaz naturel s’envole

Dans la logique des marchés actuels, c’est le gaz naturel qui signe la grosse performance de la journée. L’énergie gagne 32,65% dans un contexte très favorable. Une bonne nouvelle donc tout comme les autres énergies dérivées de l’or noir qui signe des records.

Le gasoil de Londres prend aujourd’hui 0,75% sur les futures de juillet 2021 et s’offre un vendredi 11 juin 2021 pour le moins ensoleillé. En revanche comme l’essence RBOB c’est le fioul US qui perdra gros aujourd’hui avec 1,20% de lâché en milieu de journée et un cours qui ne cessait de baisser pour atteindre les 2,1159 du gallon et 0,0271 dollar de perdu.

Les stocks plus que le marché seront à surveiller au niveau de l’or noir. En effet si le contexte et la conjoncture demeurent favorables, l’augmentation des stocks de fioul et d’essence pourrait à moyen terme casser le prix du baril de Brent et de WTI.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending