alexa certify
0

Airbus et Engie pas loin des leaders sur l’Eurostoxx 50  

C’est un Eurostoxx 50 lançait dans une phase complexe, une mission quasi impossible aujourd’hui. Face à un DAX 30 qui à la mi-séance chutait fortement, l’indice européen lâchait gros. Devant Anheuser Busch Inbev tout comme Engie et Airbus limitaient la casse et s’offraient de jolies hausses.

Airbus et Engie pas loin d’Anheuser Busch Inbev

Si l’Eurostoxx 50 est aujourd’hui en proie au doute, tous les groupes ne perdent pas pour autant des points. Ainsi et malgré ses 0,32% de lâché et surtout la barre des 4.000 points envolée, l’indice européen pouvait se targuer de trouver quelques valeurs en forte hausse.

Anheuser Busch Inbev, groupe brassicole belge, prenait ainsi plus de 4,53% dans un fort mouvement à la hausse plutôt soutenu par les flux. Une bonne nouvelle pour l’Eurostoxx qui pouvait donc compter sur une première valeur à superperformer.

Pour le reste les hausses seront d’emblée plus marginales, avec quelques jolies performances. Si Munchener Ruck s’imposait en second avec 1,36% de pris, c’est bien Airbus et Engie qui alimentait l’Eurostoxx 50 en optimisme.

Les deux valeurs prenaient respectivement 1,10% et 0,89% pour une journée s’annonçant plus que bien pour les deux actions présentes aussi sur le CAC 40. De bonnes performances aussi du côté d’Enel qui prenait 0,72% et du côté d’Inditex qui gagnait 0,94%.

Dans le milieu de tableau de nombreuses valeurs de tous les indices européens étaient présentes avec Axa (+0,88%), BASF (+0,93%) ou encore Intesa (+0,60%). Pas assez pour l’Eurostoxx en cette mi-séance qui continuait sa dégringolade. cours eurostoxx jeudi 6 mai 2021

Allianz en dernière position 

Si Airbus et Engie se comportent plus que bien, c’est Allianz et Volkswagen, deux valeurs du DAX 30 qui perdaient gros. La première lâchait plus de 3,30% quand la seconde perdait 2,49%.

Des fortes tendances à la baisse du côté de l’indice allemand, qui plaçait comme l’AEX 25 une majorité de valeurs dans les dernières positions. On citera dans l’ordre Infineon qui perdait 2,55%, Adyen qui lâchait 2,12%, Vonovia qui perdait 2,11%, ASML Holding qui perdait 1,85% ou encore ING Groep qui perdait 1,79%.

Une journée complexe pour les deux indices qui observent ces temps-ci de forts biais baissiers. L’Eurostoxx 50 lui se place en victime collatérale de ces tendances à la baisse, et devra lutter pour espérer trouver l’équilibre d’ici la fin de journée. Un jeudi 6 mai 2021 qui s’annonce particulièrement tendu donc.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage