0

Réglementations Forex dans le monde

La négociation de devises peut être délicate et compliquée. Le marché interbancaire a divers degrés de réglementation et les mécanismes de change ne sont pas standard.

En attendant, chacune des banques contributives constitue le marché. Elles remettent également des offres et des propositions pour une devise spécifique. De l’autre côté, le mécanisme de tarification du marché provient de l’offre et de la demande.

La plupart des investisseurs de détail devraient passer du temps à inspecter un trader Forex pour savoir s’il s’agit d’une réglementation dans un pays soumis à des règles et à une surveillance.

Il est également judicieux de rechercher des types de protection de compte disponibles en cas de catastrophe de marché ou si un courtier devient insolvable.

Qu’est-ce que la négociation Forex et comment ça marche ?

Le Forex est également connu sous le nom de change, FX ou négociation d’échange de devises. Il s’agit d’un marché mondial décentralisé sur lequel toutes les monnaies sont échangées.

Le Forex est le principal marché financier, et le plus liquide. La taille et sa portée posent des défis uniques en matière de réglementation du marché.

Quand puis-je négocier le Forex ?

La négociation Forex est ouverte 24 heures sur 24, cinq jours par semaine. Les marchés des changes sont mondiaux et suivent donc un calendrier complet de 24 heures.

Avantages exclusifs d’un marché ouvert 24 heures sur 24 :

  • Répondre aux opportunités de négociation mondiales chaque fois qu’elles montent
  • Négocier quand cela vous convient
  • Profiter des périodes de forte volatilité lorsque les marchés se chevauchent

La négociation Forex comporte un risque de perte important et ne convient pas à tous les investisseurs.

Le marché Forex est un marché de 24 heures. Si vous restez au courant des actualités Forex pour mesurer les futurs mouvements des prix, il y a généralement un afflux d’informations.

Cela en fait un excellent marché pour les traders utilisant des outils techniques.

Autorités de réglementation du Forex

Two persons discussing and looking at graphs – Finance brokerage Le secteur du Forex et de l’investissement est soumis à un contrôle réglementaire strict de la part des administrations locales du monde entier.

Dans chaque pays, il existe des groupes de réglementation juridiques et publics. Ces agences établissent les activités et gèrent tous les événements du secteur Forex et de la finance.

Ces agences de surveillance agissent en tant que régulateurs pour garantir le respect de la législation locale et délivrer des certificats financiers aux entreprises qui respectent ces réglementations.

Des réglementations sur le Forex sont mises en œuvre pour garantir des pratiques d’organisation équitables, légales et éthiques.

Toutes les banques d’investissement, les courtiers Forex et les vendeurs de signaux doivent respecter les règles et réglementations fournies par le pouvoir réglementaire de leur pays ou juridiction.

Parmi les normes des régulateurs qui doivent être respectées, les sociétés Forex doivent s’inscrire et obtenir une licence pour leur entreprise dans le pays où leur siège est basé.

Les autorités de régulation ont le droit d’obliger les courtiers agréés à effectuer plusieurs audits, évaluations et contrôles afin de garantir qu’ils répondent aux normes de l’industrie.

Il peut également exister une condition de capital minimum pour les courtiers Forex qui doivent disposer de fonds suffisants. Ce qui leur permettra d’être en mesure d’exécuter et de compléter les contrats Forex pour les clients et de leur restituer immédiatement leurs avoirs en cas de faillite.

Comment est réglementé un marché qui se négocie 24 heures sur 24, partout dans le monde ?

Il n’existe pas d’organe centralisé surveillant le marché Forex ; au lieu de cela, de nombreuses organisations gouvernementales et indépendantes administrent la négociation Forex dans le monde entier.

Vous trouverez ci-dessous des organismes de réglementation des activités de change sur certains des principaux marchés mondiaux.

PAYS CORPS DE SUPERVISION
États-Unis The National Futures Association (NFA) Commodities Futures Trading Commission (CFTC)
Royaume-Uni Financial Conduct Authority (FCA)
Australie The Australian Securities and Investments Commission (ASIC)
Japon The Financial Services Agency (FSA)
Canada The Investment Industry Regulatory Organization of Canada (IIROC)
Îles Caïman Cayman Islands Monetary Authority (CIMA)
Hong Kong The Securities and Futures Commission (SFC)
Singapour The Monetary Authority of Singapore (MAS)

Les organes de surveillance mondiaux contrôlent le Forex en établissant des normes que tous les courtiers sous leur juridiction doivent respecter.

Ces normes consistent en l’enregistrement d’un organisme de réglementation agréé réalisant des audits réguliers.

Ils coopèrent également avec des changements spécifiques de service à leurs clients et plus encore. Cette configuration permet de garantir que la négociation de devises est correcte et équitable pour tous.

L’objectif général des autorités de régulation

Le régulateur conserve toutes les informations privées sur les propriétaires et les dirigeants d’entreprises. Il vise également à superviser et à surveiller la société, les administrateurs et les propriétaires pour éviter toute pratique commerciale illégale ou suspecte. Cela protège toutes les personnes impliquées.

Dans le même temps, les autorités de régulation cherchent à maintenir un marché financier solide à travers le monde.

Les autorités de régulation offrent un niveau de protection aux investisseurs. Elles visent ainsi à restreindre/sanctionner ou à interdire les actions et activités des entreprises Forex si nécessaire et de défendre les investisseurs.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)

You might also like

Leave a Reply

Sending

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.