alexa certify
0

Pétrole: tendances globales du secteur

Le secteur pétrolier continue de lutter contre les problèmes causés par la guerre commerciale et les problèmes économiques mondiaux. Mais il y a toutefois d’autres problèmes. L’un d’eux est l’excédent de production qui peut impacter les prix du pétrole. Les pays producteurs de pétrole essaient de trouver les meilleurs moyens pour répondre à ces défis. Toutefois, il n’y a pas de solution universelle.

Le rôle du secteur pétrolier est différent dans chaque pays, et cela rend pratiquement impossible de trouver la solution parfaite pour tous. L’OPEP et ses alliés devraient essayer de travailler ensemble tout en tenant compte des problèmes actuels.

Les cours du pétrole ont baissé vendredi. Le cours des contrats à termes du Brent a baissé de 20 cents soit 60,18 $ le baril. Pendant ce temps, le cours West Texas Intermediate (WTI) a baissé de 27 cents soit 54,82 $. Malgré les problèmes, le prix du Brent brut a augmenté de 12 % depuis le début de l’année.

Les bonnes nouvelles concernant la guerre commerciale ont le potentiel de stabiliser les cours du pétrole. Les représentants américains et chinois se rencontreront en octobre. Néanmoins, ce n’est pas le seul facteur vital pour l’industrie pétrolière. L’autre problème est l’excédent de production et son influence sur l’industrie pétrolière.

Jeudi, l’OPEP et ses alliés connus sous le nom de OPEP+ se sont rencontrés à Abu Dhabi. Les deux états membres de l’OPEP, l’Irak et le Nigéria ont promis qu’ils réduiraient la production de pétrole. Il est important de noter que ces pays n’ont pas respecter l’accord. Selon plusieurs délégués de l’OPEP il est fort possible que l’organisation prenne des mesures supplémentaires en 2020 pour réduire la production. Le ministre de l’énergie de l’Arabie Saoudite a déclaré qu’ils discuteraient de ce problème en décembre pendant la réunion de l’OPEP+.

Le secteur pétrolier d’Oman et du Venezuela

Le ministre du pétrole et du gaz de Oman, Mohammed bin Hamad AI Rumhy a fait un commentaire intéressant concernant les prix actuels du pétrole. Il a déclaré que tous les producteurs de pétrole ont besoin de prix du pétrole élevés. Rumhy a déclaré que 80 $ le baril est bien mieux que 60 $ le baril. Toutefois, il a expliqué qu’il était très peu probable d’arriver à ces prix. Il a déclaré que les producteurs doivent s’habituer aux prix actuels. Son commentaire a une fois de plus souligné que les producteurs de pétrole étaient en position difficile.

Oman n’est pas membre de l’OPEP. Toutefois, le pays fait partie des producteurs non-OPEP dirigé par la Russie. Oman a rejoint les membres de l’OPEP lorsqu’ils ont conclu un accord pour réduire la production. Cette décision est évidente pour Oman, car le pays a besoin de prix du pétrole plus élevés équilibrer son budget.

L’autre pays qui essaie de gérer les problèmes est le Venezuela. Le cas du Venezuela est beaucoup plus compliqué que celui d’Oman. Le pays d’Amérique du Sud se bat contre une crise économique depuis plusieurs années. Les prix du pétrole sont un réel problème mais le Venezuela a des problèmes plus importants à gérer.

Ce problème sont les sanctions imposées par les USA sur l’entreprise d’état du Venezuela, PDVSA. En dépit de tous les problèmes, le ministre du pétrole vénézuélien, Manuel Quevedo est confiant dans l’avenir de l’industrie pétrolière locale.

L’industrie pétrolière locale est confrontée à de nombreux problèmes. Les données fournies par la deuxième source de l’OPEP souligne la sévérité de la crise actuelle. Par exemple, en juillet, la production pétrolière quotidienne atteignait 712 000. Cela signifie que par rapport à août 2018, la production a baissé de plus de 600 000 barils par jour.

Les cours du pétrole ont baissé le 13 septembre. L’aboutissement des négociations commerciales d’octobre pourrait atténuer la pression sur le secteur pétrolier.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage