alexa certify
0

Microsoft : Bill et Melinda Gates annoncent leur divorce  

Pour les amateurs d’une des plus puissantes compagnies au monde, le réveil sera brutal. Bill et Melinda Gates annoncent par communiqué Twitter et Instagram leur divorce, un aspect qui va bien au-delà de la simple séparation.

Microsoft et les marchés incertains ?

Moins que pour le divorce de Jeff Bezos. En effet le fondateur d’Amazon disposait lui de beaucoup plus d’actions de la compagnie que Bill Gates n’en a de Microsoft aujourd’hui (16% contre 1% pour Bill Gates).

De fait le divorce ne devrait pas impacter plus que ça l’action. Hier à l’annonce des deux époux Wall Street n’observait pas de cassure nette ou d’un quelconque mouvement quant à cet aspect. Bill Gates ayant quitté le conseil d’administration de son groupe en 2020, il est tout à fait logique de voir un Nasdaq 100 et une Bourse de New York rationnelle et peu réactive quant à cette annonce.

En comparaison, le cours d’Amazon durant le divorce de Jeff et Mackenzie (ex) Bezos, marquait franchement le pas dans un bull market pourtant conséquent. Il est donc encore une fois rationnel de penser que Microsoft n’observera pas ce ralentissement, notamment du fait du faible impact décisionnel dans le groupe que Bill Gates et sa femme ont aujourd’hui.

Hier l’action chutait légèrement avec 0,13% tout comme la majorité des GAFAM qui sur le Nasdaq 100 observaient un vrai recul. Aujourd’hui et avant l’ouverture des marchés US, Microsoft se négociait dans le rouge avec 0,19% de perdu, de même pour nombre de valeurs leaders. Cours du CAC 40 mardi 4 mai 2021

Divorce et vie personnelle, un aspect très en vue outre-Atlantique

Si la nouvelle peut relever de la presse people, il faudra rappeler à quel point le divorce d’un dirigeant ou d’un actionnaire majoritaire d’un groupe, d’autant plus un GAFAM ou une entreprise du Nasdaq 100, peut impacter de forte manière une valeur

Le divorce s’insère directement, selon le contrat de mariage, dans une perte de pouvoir ou a contrario un gain de pouvoir pour un des deux actionnaires ou non-actionnaires. Il est donc tout naturel pour les investisseurs de comprendre comment et qui aura tel ou tel contrôle sitôt le divorce prononcé.

Encore une fois dans le cas du divorce des Bezos, les marchés restaient dans l’incertitude sur le contrat de mariage qui aurait été en charge de répartir les biens, et donc des 16% d’actions que détenait Jeff Bezos. Chose qui a aujourd’hui permis à MacKenzie Bezos de passer au rang des femmes les plus riches du monde – et qui a de facto changé la structuration de l’entreprise.

Un aspect qui dans le divorce de Bill et Melinda Gates ne sera que peu scruté tant les deux ex-époux aujourd’hui sont distants de Microsoft, et se consacrent à temps plein à leur fondation philanthropique Bill & Melinda Gates Foundation.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Sending
User Review
0 (0 votes)

You might also like

Leave a Reply

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.



Financebrokerage