alexa certify
0

Les tensions au Moyen Orient et les prix du pétrole

L’industrie du pétrole est cruciale pour tout le monde. C’est une des matières premières la plus importante et cela la rend plus vulnérable aux fluctuations de prix. Ce n’est pas une coïncidence si les prix ont augmenté de plus de 19 % après l’attaque du gisement pétrolier. Les attaques perpétrées par les rebelles Houthi ont entrainé la plus forte hausse en plus de 28 ans. Bien que les rebelles Houthi aient revendiqué l’attaque, il est impossible de le prouver sans enquête.

L’Arabie Saoudite est un acteur principal du marché global. Ce qui signifie que les attaques sur ses installations peuvent perturber l’industrie du pétrole pendant un bon moment. Pour le moment, l’entreprise étatique Saudi Aramco est dans une situation spéciale car elle a dû réduire sa production quotidienne de pétrole. Il fut un temps où le pays était le plus grand exportateur de pétrole au monde. Ce titre appartient maintenant aux USA. Cet incident pourrait bien mettre en danger la part de marché contrôlée par l’Arabie Saoudite en 2019.

Le ministre de l’Énergie de l’Arabie saoudite va aborder cet incident dans plusieurs heures. Le prince Abdulaziz bin Salman doit répondre à toutes les questions concernant l’étendue des dégâts causés par les attaques de drones. De plus, il y a d’autres préoccupations telles que le temps qu’il faudra pour réparer l’infrastructure.

Les cours du pétrole ont baissé jeudi. Le cours des contrats à terme du Brent brut a baissé de 1,22 $, soit 1,8 %, pour atteindre 67,88 $ le baril. Les cours du WTI brut a baissé de 1,13 $ ou 1,8 %, pour atteindre 61,77 $ le baril.

La réponse du secteur du pétrole

Les récentes hausses de prix ont montré que même l’attaque contre la plus grande usine de traitement du monde n’est pas suffisante pour augmenter le prix à long terme. Le ministre de l’énergie de la Fédération de Russie Alexander Novak a fait un commentaire qui reflète l’état actuel des choses.

Il a déclaré que les prix du pétrole avaient augmenté en raison des risques liés à une attaque contre les infrastructures pétrolières de l’Arabie saoudite. Lundi, Novak a indiqué qu’il n’y avait aucune pénurie de pétrole dans les stocks mondiaux.

Le secrétaire américain à l’Énergie, Rick Perry, a déclaré que les États-Unis surveillaient la situation et agiraient en conséquence. Perry est également convaincu que le marché du pétrole arrivera à résoudre les problèmes. Les représentants des gouvernements américains et russes soulignent le fait que même perdre 5 % de la production mondiale est un énorme problème.

Perry a également indiqué qu’il avait reçu le feu vert pour utiliser les réserves stratégiques de pétrole. Cependant, il n’a fourni aucun détail sur la quantité que le gouvernement utilisera à cette fin.

Il convient de mentionner que les attaques contre les installations pétrolières d’Abqaiq et de Khurais ont causé des problèmes au secteur pétrolier. C’est la plus grande perturbation en 50 ans. Par conséquent, l’Arabie Saoudite a dû réduire sa production pétrolière de 5,7 millions de barils par jour.

La situation reste tendue car de tels incidents soulignent la fragilité de la paix dans la région. Un problème est que les rebelles Houthi sont soutenus par l’Iran. L’autre problème est le président du Yemen. La coalition dirigée par l’Arabie Saoudite soutient le président du Yemen.

Les prix du pétrole ont baissé mardi en raison de l’instabilité dans un contexte de peurs d’une escalade.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage