alexa certify
0

Les produits agricoles américain et le marché chinois

Des représentants américains et chinois se sont rencontrés en Chine il y a plusieurs jours pour discuter des problèmes liés au différend commercial. Cependant, les négociations commerciales se sont terminées sans aucun signe visible de progrès. La situation s’est davantage aggravée lorsque Donald Trump a annoncé qu’à partir de septembre, les États-Unis imposeraient des droits de douane supplémentaires. Les entreprises américaines qui exportent divers produits vers la Chine s’attendent à de meilleurs résultats. Le secteur agricole a subi de graves pertes financières depuis le début de la guerre commerciale.

La Chine a cessé d’acheter les produits américains

Le conflit entre les deux pays s’est intensifié après la décision de Trump. La plus mauvaise nouvelle pour l’agriculteur américain est que la Chine a décidé de ne plus acheter de produits agricoles américains. Selon le ministère chinois du Commerce, à partir du 6 août, les entreprises chinoises n’achèteront plus de produits agricoles en provenance des États-Unis.

C’est un grave problème pour les entreprises américaines, en particulier pour celles qui exportent du soja vers la Chine. Par exemple, en 2018, les États-Unis ont exporté, vers la Chine, du soja, des produits laitiers, du porc, etc. La valeur totale des exportations de matières premières dites « soft » était de 9,1 milliards de dollars. Les exportations de produits agricoles ont diminué de plus de 10 milliards de dollars par rapport à 2017.

La guerre commerciale a démarré en 2018 lorsqu’au cours du mois de juillet de cette année, la Chine a imposé des droits de douane de 25 % sur le soja à titre de mesures de rétorsion.

Donald Trump a accusé la Chine de ne pas acheter de produits agricoles en grande quantité. C’est l’une des raisons pour lesquelles Trump a décidé d’appliquer des sanctions supplémentaires. CCTV, le radiodiffuseur chinois, a toutefois démenti ces affirmations.

La chaine chinoise a interviewé le responsable chinois Cong Liang, qui a déclaré que la Chine avait tenu sa parole. Cong a fourni des informations sur les exportations américaines de soja en Chine : deux millions de tonnes de soja destinées à la Chine seront envoyées en août. Il a ajouté que 300 000 tonnes supplémentaires seront également envoyées en septembre.

La situation concernant les produits agricoles américains est fragile, les deux parties ne pouvant parvenir à un accord. Même avant la déclaration officielle du ministère, la Chine utilisait du soja importé du Brésil  et de l’Argentine. C’est de cette façon que la Chine a essayé de limiter sa dépendance vis-à-vis des importations américaines. On peut tout de même se demander si la Chine arrivera à se débarrasser complètement du soja importé des États-Unis.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage