alexa certify
0

Les industries pétrolières au Canada et en Russie

L’industrie pétrolière de la Russie et du Canada génèrent des revenus importants pour les économies locales. Cela signifie que la volatilité du marché peut affecter de manière significative non seulement les entreprise pétrolières mais également le pays dans sa totalité. Il est important de noter que la Russie et le Canada sont parmi les plus importants producteurs de pétrole au monde.

Par exemple, la Russie est le troisième exportateur de pétrole et le Canada fait également partie des premiers pays producteurs de pétrole. Pour le moment, les cours du pétrole ne sont pas aussi prometteurs qu’ils l’étaient il y a quelques années. En outre, l’industrie pétrolière doit faire face à divers problèmes tels que la recherche de sources d’énergie plus vertes et des réglementations plus complexes. Dans cette situation, les problèmes internes créent une pression supplémentaire sur l’industrie pétrolière locale.

Le cours du Brent Brut a baissé vendredi. Pour le moment, le cours des contrats à terme du Brent brut a baissé de 4 cents soit 59,88 $ le baril. Pendant ce temps, le cours des contrats à terme du West Texas Intermediate (WTI) a baissé de 5 cents soit 55,30 $.

Depuis le début de la semaine, les contrats à terme du Brent brut ont augmenté de 2,1 % et les contrats à terme du WTO ont augmenté de 0,8 %.

Industrie pétrolière du Canada

Une des provinces du Canada a décidé de réduire sa production de pétrole jusqu’à la fin de 2020. Le gouvernement provincial d’Alberta a pris cette décision il y a plusieurs jours. Ce n’est pas la première réduction de production de pétrole. En effet le gouvernement provincial précédent dirigé par la Première ministre Rachel Notley avait pris cette décision il y a plusieurs mois. En outre, le gouvernement actuel a décidé de prolonger cette décision jusqu’à 2021.

Il existe plusieurs problèmes qui ont un impact négatif sur l’industrie pétrolière du Canada. Par exemple, regardons l’oléoduc appelé Line 3. La construction de l’oléoduc prendra plus longtemps que prévu en raison des retards.

Selon le plan initial, l’oléoduc devrait être terminé d’ici la fin de 2019. Toutefois, cet oléoduc ne sera pas prêt avant la fin de 2020.

Un autre problème pour l’industrie pétrolière du Canada sont les prochaines directives OMI.  À partir de 2020, l’Organisation maritime internationale abaissera la teneur actuelle en soufre dans le carburant marin de la limite actuelle de 3,5 % à 0,5 %. Cette décision aura un impact sur les entreprises pétrolière du Canada. C’est une mauvaise nouvelle pour le pétrole lourd canadien. Cela signifie que la demande en carburant marin qui dépassera la nouvelle limite baissera en 2020.

Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de bonnes nouvelles pour l’industrie locale. Grâce à la décision de réduire la production de pétrole, le cours du .Western Canada Select (WCS) augmentera.

Le budget russe et les cours du pétrole

Comme nous l’avons indiqué plus haut, la Fédération Russe est l’une des plus grands exportatrices de pétrole au monde. L’argent qui va au budget de l’État est assez important pour les budgets locaux et de l’État. Cela signifie que l’économie russe est vulnérable à toute volatilité du marché.

L’une des meilleures façons de minimiser les dommages causés par les cours du pétrole est d’avoir une politique conservatrice. Par exemple : Sur la base du budget de la Russie pour 2019, moins de 60 dollars le baril convient parfaitement. En outre, pour les autorités russes le prix de 49,20 $ le baril est suffisant pour se conformer aux politiques. Pour le moment, le cours du pétrole de l’Oural se situe à 56,80 $.

Les cours du pétrole ont baissé vendredi. Les industries pétrolières de la Russie et du Canada essaient de s’ajuster à la nouvelle réalité.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending