alexa certify
0

Les économies du monde entier stagnent et voici pourquoi

Les économistes et les experts du monde sont d’accord, l’économie globale traverse l’une des périodes les plus incertaines. Une myriade de facteurs contribuent à cette situation. À commencer par les incertitudes autours de l’accord sur le Brexit, la guerre commerciale entre les USA et la Chine qui s’éternise, les troubles politiques à Hong-Kong et le ralentissement de la croissance en Europe.

L’économie américaine monte en flèche

Malgré les incertitudes persistantes concernant l’économie globale, les États-Unis gardent leur avantage sur le monde.  Son économie est axée à 70 % sur la consommation. Seulement un tout petit 10 % de son PIB vient du commerce international. Cela signifie que les États-Unis peuvent surfer sur n’importe quelle vague d’incertitude susceptible de laisser les autres économies en ruine.

Les marchés boursiers aux États-Unis ont continué de croître, même malgré la guerre commerciale. Ce dynamisme des marchés des actions est la meilleure preuve que l’économie américaine axée sur la consommation est le modèle à suivre. Bien que les experts s’attendent à une période de turbulences, les marchés boursiers des USA affichent le plus grand potentiel de croissance.

Une croissance globale pessimiste

Les experts ont observé que l’économie globale continue de croître d’année en année. Malheureusement, cela risque de ne pas être le cas cette année. L’année dernière, le mouvement asynchrone est survenu pour la première fois depuis que le monde s’est remis de la crise financière de 2009. Bien que, au cours de l’année, de nombreuses divergences ont commencé à voir le jour.

Les économies américaine et indienne ont continué de croître tandis que les autres économies telles que celle du Japon et de la Chine ont ralenti. L’Union européenne a également subi un ralentissement largement dû au Brexit. L’année 2018 a également été marquée par l’apparition d’une nouvelle tendance à la décélération qui, selon les experts, se poursuivra au-delà de 2019. À partir de 2019, les experts misent sur l’économie indienne qui devrait continuer à se développer alors que d’autres ralentissent.  Il est toutefois intéressant de voir quelle sera la réaction de l’économie américaine.

Les données récentes publiées par le Département du travail américain montrent un taux de chômage le plus bas depuis 50 ans. Des données solides sur la main-d’œuvre, confortées par la volonté des consommateurs de dépenser, constituent l’énergie qui alimente l’économie américaine. Certains experts parient déjà que cette économie continuera à se développer malgré les incertitudes existantes.

Les incertitudes concernant l’industrie manufacturière

La nécessité des entreprises de réduire les coûts a été le seul facteur principal ayant contribué à la mondialisation.  Toutefois, les politiques récentes menacent cette mondialisation et le secteur manufacturier va certainement en souffrir. En septembre, l’industrie manufacturière américaine a enregistré son premier ralentissement en 35 mois. Ce ralentissement intervient même après que 37 % des importations du Mexique vers les USA proviennent d’intrants intermédiaires.

Bien que les USA prétendent mettre en place des politiques et des droits de douane pour contraindre d’autres pays à réduire les leurs, les entreprises en souffrent. Les observateurs s’attendent à ce que plusieurs fabricants paient davantage pour les importations d’intrants transfrontaliers cette année qu’ils ne l’ont fait depuis la crise financière de 2009. Toutefois, les experts recommandent de s’écarter de tout environnement protectionniste. Un environnement protectionniste contribuerait, sans aucun doute, à une augmentation des coûts qui ralentirait l’industrie manufacturière.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage