alexa certify
0

Les cours du pétrole et du gaz, actualité sur les matières premières

Les cours du pétrole ont baissé jeudi. Le cours du Brent brut a baissé de 18 cents ou 0,3 %, soit 60,52 $ le baril. Le jour précédent, le cours du Brent brut a augmenté de 4,2 %.

Pendant ce temps, le prix d’un autre indice de référence, le West Texas Intermediate (WTI), a baissé de 23 cents ou 0,4 % soit 56,03$. Il est important de noter que pendant la séance précédente, le  prix du WTI brut a augmenté de 4.3 %. Ce fut le meilleur gain en pourcentage en près de deux mois.

La hausse du prix du pétrole mercredi est due au secteur des services en Chine. Les données ont montré que le secteur des services a connu une croissance plus rapide qu’au cours des mois précédents.

Les informations fournies par l’Institut américain du pétrole sont une autre nouvelle intéressante liée au secteur pétrolier. Selon ces données, les stocks de brut ont augmenté de 401 000 barils au cours de la semaine terminée le 30 août. Cela signifie que les stocks de pétrole ont augmenté à 429,1 millions. Les analystes, au contraire, s’attendaient à ce que les stocks de brut diminuent de 2,5 millions de barils.

L’American Petroleum Institute a également noté que les stocks de pétrole brut avaient diminué dans le centre de distribution d’Oklahoma. Les stocks ont chuté de 238 000 barils alors que le brut de raffinerie a baissé de 306 000 barils par jour.

La coopération de l’Inde et de la Russie concernant le secteur pétrolier

Le 4 septembre, le président russe Vladimir Poutine a rencontré le Premier ministre indien Narendra Modi. Cette réunion a eu lieu à Vladivostok en Russie. Modi est arrivé en Russie pour participer au Forum économique de l’est qui a duré deux jours.

Ils ont discuté de plusieurs projets, de l’énergie nucléaire à la construction de navires. Le ministre du pétrole indien, Dharmendra Pradhan a déclaré que la Russie et l’Inde publieraient une déclaration conjointe. Les deux pays souhaitent renforcer leur coopération dans le secteur de l’énergie dans le cadre de la feuille de route sur cinq ans.

L’Inde est intéressée car c’est un pays dépend du pétrole importé du Moyen-Orient. À l’heure actuelle, le secteur pétrolier indien importe 80 % de la consommation totale de cette région. Parmi les principaux pays producteurs de pétrole qui vendent du pétrole à l’Inde, neuf se trouvent au Moyen-Orient. Les États-Unis sont le seul pays qui ne se trouve pas au Moyen-Orient. Toutefois, ses importations de pétrole ne sont pas aussi importantes que dans le cas des membres de l’OPEP. Les États-Unis sont le dixième plus gros fournisseur de pétrole de l’Inde.

Les responsables indiens ne s’intéressent pas seulement au pétrole russe mais aussi au gaz naturel.

Le prix du gaz naturel en Europe.

Selon les prévisions, le prix du gaz naturel en Europe va baisser. Plusieurs facteurs influencent le prix de cette matière première. L’un des principaux facteurs est que les installations de stockage sont pleines. À l’heure actuelle, les installations de stockage sont pleines à 92,95 %, ce qui est une situation inhabituelle. Le prix actuel du gaz naturel a également contribué au remplissage des installations de stockage.

Ces installations sont importantes, mais comme indiqué plus haut, ce n’est pas la seule raison. Il y a une pénurie de gaz sur le marché car les principaux fournisseurs, la Norvège et la Russie, ne prévoient pas de changer la situation. Cela signifie que, pour les raisons évoquées ci-dessus, le gaz naturel a de fortes chances de devenir encore meilleur marché.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage