0

Les banques chutent sur le CAC 40

C’est la mauvaise nouvelle du jour : après l’annonce d’un vaccin pour le coronavirus par Pfizer, les indices boursiers tremblent aujourd’hui. Le secteur bancaire particulièrement touché. Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole explosent littéralement.

BNP Paribas et les banques du CAC 40 s’effondrent 

Après une envolée conséquente ces derniers jours, les banques du CAC 40 accusent le coup aujourd’hui. BNP Paribas s’effondre de plus de 5,16% aujourd’hui dans un volume plutôt conséquent.

Derrière les autres acteurs du secteur suivent le mouvement avec plus de 4,15% de perdus pour Société Générale. Même son de cloche pour Crédit Agricole qui perd encore gros avec 3,91%.

Les banques du CAC 40 en fâcheuse posture donc, et ce ne sont pas les seuls groupes à lâcher gros. Des grosses cylindrées comme Airbus perdent gros, avec plus de 3,53% de lâchés.

Même perte du côté de Safran qui lâche presque 3,80% à la même heure, à mi-journée. Une séance complexe pour la Bourse de Paris puisque l’indice français perd plus de 1,57% et lâche les 5.400 points avec une barre à 5.359 points.

Une séance qui devrait constituer, et de loin, la pire pour cette semaine, une semaine qui restera de toute façon dans le vert puisque le CAC gagne plus de 7,88% à 5 jours, en comptant la perte de la journée. Performance.

Cours du CAC 40 jeudi 12 novembre 2020Orange contrebalance la perte des banques

Eh oui, s’il y a des perdants aujourd’hui, il y a au moins un grand gagnant. Orange s’impose aujourd’hui en tête de la Bourse de Paris avec 3,29% de hausse. Une superbe avancée dans un volume d’échanges conséquent.

Derrière des groupes comme Vivendi font fi de cette chute globale du marché, et parviennent même à gagner quelques points. Le groupe gagne en effet 0,67% pour s’imposer en seconde place de ce CAC 40, jeudi 12 novembre 2020.

Derrière L’Oréal gagne 0,38% tout comme Alstom qui prend plus de 0,38% à la même, dans une égalité parfaite pour la troisième place de ce CAC 40.

Derrière on retrouvera peu, voire très peu de hausses, l’essentiel de la journée étant marqué par les fortes baisses de nombreux groupes.

En somme un CAC 40 à deux vitesses, largement impacté par les chutes bancaires. Des banques qui n’y arrivent plus aujourd’hui et pourraient quasiment toutes perdre plus de 4% voire 5% pour BNP qui décidément ne cesser de chuter en fin de journée.

Un jeudi 12 novembre 2020 à oublier, mais attention, le vendredi qui suit ne pourrait pas être mieux. Affaire à suivre donc.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)

You might also like

Leave a Reply

Sending

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.