alexa certify
0

Les actions asiatiques en meilleure position alors que la guerre commerciale pourrait s’atténuer

Les espoirs grandissants en matière d’assouplissement de la guerre commerciale sont dus au ton du président américain Donald Trump qui a changé face à la Chine. Et il prévoit que les deux pays parviendront à un accord. En conséquence, les actions asiatiques et leurs pairs mondiaux ont grimpé mardi alors que les obligations refuges ont reculé.

En outre, selon Trump, les autorités chinoises ont demandé à leurs homologues américains du commerce de poursuivre les négociations. Mais cette affirmation n’a pas été confirmée par la Chine.

En plus de cela, les commentaires ont aidé les marchés mondiaux à atténuer les fortes pertes qu’ils ont subi après l’annonce, par les deux parties, des nouveaux droits de douane, vendredi.

En ce qui concerne les valeurs asiatiques, l’indice le plus large MSCI, composé d’actions asiatiques situées hors du Japon, les indices japonais Nikkei, Shanghai Composite et sud-coréen Kospi, ont tous progressé mardi dans une fourchette allant de 0,3 % à 1,5 %.

Le conflit commercial sur l’économie

Yoshimasa Maruyama, directeur économiste du marché, a déclaré : « Le conflit commercial ne fait qu’aggraver la tourmente de l’économie mondiale ».

Ensuite, le yuan onshore chinois a baissé à 7,1649 $, son plus bas niveau en 11 ans. Et pour ce mois-ci, la Chine a permis au yuan, qui fait l’objet d’une gestion stricte, de glisser d’environ 4 %, alors que le différend commercial continue de s’intensifier.

De plus, la guerre commerciale a alimenté les craintes d’une guerre monétaire mondiale. Et c’est à ce moment-là que les pays décident d’affaiblir leur monnaie pour tenter d’atténuer les effets d’un ralentissement économique plus général.

Maruyama a déclaré que le différend commercial entre les États-Unis et la Chine s’aggrave. Il a également ajouté que les deux côtés vont sûrement reprendre les négociations.

Cependant, « les perspectives d’une résolution rapide ont considérablement diminué, aucune des deux parties ne pouvant faire marche arrière ».

Ensuite, concernant le dollar, ses gains ont favorisé un rebond des rendements du Trésor américain. Et l’indice du dollar s’est raffermi mardi à 98,012 contre un panier de six grandes devises.

En outre, après avoir reculé de 0,4 % lundi, l’euro s’est établi à 1,100 $ mardi.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)

You might also like

Leave a Reply

Sending

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.



Financebrokerage