alexa certify
0

Le taux de change du Yen japonais face au dollar atteint un nouveau sommet

Le yen japonais s’est négocié à 105,495 $ après avoir frôlé la barre des 105,500 $ mardi soir. Cela fait suite à un pic de près de sept mois face au dollar, qui remonte au 3 janvier, lorsque la devise se négociait à 104,100 $. Si le yen dépasse cette valeur cela serait sont plus haut niveau depuis 2016.

Le yen est une devise populaire qui est considérée comme une valeur refuge en cas de crise financière. La devise est assez stable et représente une option sans risque lorsque les autres économies rencontrent des difficultés. Dans le même temps, l’intensification des troubles en Chine et en Argentine continue de repousser les investisseurs loin des devises risquées et vers la sécurité du yen japonaise.

Les tensions entre les États-Unis et la Chine

La tension entre la Chine et les États-Unis reste le principal facteur qui incite les investisseurs à envisager le yen. Parmi ces facteurs, on trouve la perspective d’un assouplissement monétaire quantitatif par le gouvernement américain. Si cet assouplissement est décidé, le résultat probable sera une chute des devises américaine et chinoise. L’aéroport international de Hong Kong est resté fermé pendant plusieurs heures lundi en raison de démonstrations qui ont marqué les troubles qui régnaient dans la ville.

Plus tôt, le président américain Donald Trump a annoncé ses plans d’imposer des droits de douane de 10 % sur les importations chinoises d’une valeur de 34 milliards de dollars.  Cette déclaration a mis en péril la guerre commerciale déjà bien amorcée entre la Chine et les États-Unis, d’autant plus que les importations n’avaient pas été chargées. Le gouvernement chinois a également laissé son yuan baisser en dessous du niveau conventionnel de 7 yuan pour 1 dollar. Et cela avant que le gouvernement américain ne qualifie la Chine de manipulateur de devise. C’est la première fois que la Chine baisse son yuan en dessous du niveau conventionnel en 25 ans. La conséquence de ces événements est que les experts ont constaté une guerre des devises et les investisseurs ont fait chuter le marché boursier.

Les élections surprises en Argentine entraine la chute des marchés boursiers

Les obligations et les actions libellées en peso argentin ont pris un tournant brutal peu de temps après la publication des premiers résultats des élections. Les marchés boursiers se sont effondrés à la suite de l’impressionnante victoire de Cristina Fernandez aux élections primaires, qui a fait tomber l’actuel président, Mauricio Macri. Les résultats des élections primaires donnent à Fernandez une emprise sur les prochaines élections législatives qui pourraient voir le prédécesseur revenir au pouvoir.

Cristina Fernandez s’est heurtée aux investisseurs pendant son mandat gouvernemental entre 2007 et 2015. On se rappelle d’elle pour avoir nationalisé la compagnie pétrolière nationale argentine Reysol, imposé des restrictions à l’exportation et pris le contrôle du secteur des retraites privées. Lundi après-midi, l’indice Merval a chuté de 35 % résumant les pertes nettes généralisées. Environ un tiers des entreprises argentines qui se négocient sur le marché américain ont perdu la moitié de leur valeur à la suite de l’annonce de la victoire de Cristina aux élections primaires.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)



You might also like

Leave a Reply

Sending

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.



Financebrokerage