alexa certify
0

Le dollar en hausse et la livre en baisse

Les marchés forex ont bougé hier avec la hausse du dollar et la baisse de la livre. Le billet vert a réussi à se renforcer alors même que les données manufacturières étaient faibles. Pendant ce temps, la monnaie royale a chuté à la suite des problèmes posés par le Brexit.

Les données de cette semaine indiquent une contraction du secteur manufacturier américain pour le mois de septembre. Ces données ont baissé à leur niveau le plus faible depuis une décennie. La situation commerciale semble terne à cause de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

En revanche, les analystes estiment que le dollar devrait mieux s’en sortir que ses pairs, et cela en raison de son rendement relativement élevé. Pour le moment, il semblerait que l’économie américaine se porte mieux que les autres.

Un analyste a même souligné que, bien que le secteur manufacturier américain soit morose, la zone euro est encore plus décevante.

Vendredi, les marchés vont se concentrer sur les données des emplois non agricoles. Les investisseurs rechercheront des indices sur la situation réelle actuelle de l’économie américaine.

PMI britannique, Brexit et marchés FX

En Europe, les marchés des devises ne se portent pas bien.

La livre sterling a perdu plus de 50 points de pourcentage après le rejet par l’Irlande de la dernière proposition du Premier ministre britannique Boris Johnson au sujet du Brexit.

Elle a baissé de 0,48 % face au dollar à 1,223, face à l’euro, elle a perdu 0,58 % à 1,121.

Les données manufacturières britanniques indiquent également une contraction de l’économie. Il s’agit du cinquième mois consécutif d’affaiblissement , l’incertitude brouillant les perspectives et la production.

Le premier ministre britannique prévoit de mettre en place une « zone tampon » à la frontière irlandaise. Le ministre des affaires étrangères irlandais, Simon Coveney, a qualifié ce projet d’inacceptable.

Cela a freiné les espoirs d’un accord sur le Brexit plus souple et moins chaotique avant l’échéance du 31 octobre.

Toutefois, cela a été positif pour la livre sterling. et cela après que Johnson a indiqué dans un discours pendant la conférence des conservateurs qu’il n’y aurait plus de retard sur le Brexit.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

Sending

Financebrokerage