alexa certify
0

La Réserve fédérale et son approche systématique des réductions d’intérêts

Dans ce que les observateurs prédisent comme un tournant décisif qui nuira à l’optimisme des investisseurs, la Fed retient les taux d’intérêts. Le monde était confiant la semaine dernière en pensant que la Réserve fédérale suivrait les autres banques centrales et réduirait les taux d’intérêt.  Mais cela n’a pas été le cas, le Vice-président, Richard Clarida, ayant indiqué que la Fed utilisera une approche systématique.

Pas de chemin prédéfini

Mr Clarida ayant indiqué qu’il n’y avait pas de chemin prédéfini, il était évident dans sa déclaration que la Fed prendrait des mesures au fur et à mesure des réunions. Le problème des taux d’intérêt est devenu un sujet épineux surtout avec la guerre commerciale qui sévit entre les USA et la Chine. Sa déclaration lors d’une interview avec CNBC ne manquera pas de semer la confusion parmi les investisseurs.

Bien que le marché soit raisonnablement stable à l’heure actuelle, les investisseurs espéraient que la Réserve fédérale baisse les taux d’intérêt. Cet optimisme régnait après la décision des banques centrales en Chine et en Europe de baisser les prix. La déclaration de Mr Clarida indique clairement que la Fed ne s’engage absolument pas sur un chemin spécifique de réduction des taux d’intérêt.

Une réduction avant les remarques de Mr Clarida

Les experts du marché tentent de comprendre ce que les investisseurs vivent actuellement. Et cela, après que le Federal Open Market Committee a réduit le taux d’intérêt de référence deux jours avant la publication des commentaires de Mr Clarida.

Le comité a réduit son taux d’intérêt de référence d’un quart de point pour le maintenir dans une fourchette cible comprise entre 1,75 % et 2 %. Il s’agit de la deuxième réduction de la Fed cette année, mais il y a eu neuf hausses avant ces réductions. La hausse la plus récente des taux d’intérêt a eu lieu en décembre, et elle a provoqué beaucoup de colère.  Plusieurs experts économiques et observateurs de marché pensent que Washington est en train de creuser sa propre tombe.

Les votes dissidents provoquent des froncements de sourcils

Le principal sujet de discorde lors de la réunion du comité de décision fut le nombre de votes dissidents obtenus. Trois des membres ont voté « non ». Deux autres voulaient que la Réserve fédérale reste sur ses positions. Un autre membre du comité a demandé une réduction plus agressive de 50 points de base.

Le point central de cette conversation était de savoir si le deuxième ajustement était approprié. Plusieurs experts restent sceptiques concernant l’ajustement. Cela a amené Mr Clarida a déclaré qu’à partir d’octobre, et après, la Fed décidera au fur et à mesure des réunions.

Les USA, le meilleur élève de la classe

Mr Clarida a défendu la décision de la Fed en déclarant que le ralentissement de la croissance économique mondiale était à l’origine des réductions. Le représentant de la Fed a également indiqué que l’inflation est également un facteur important. Toutefois, il a continué en appelant les États-Unis « le meilleur élève de la classe ».parmi ses pairs. Il s’agissait de maintenir l’image stable de l’économie américaine face à la Guerre commerciale qui sévit en ce moment avec la Chine.

Mr Clarida a ajouté que le monde envie la position des Etats-Unis. Il a également expliqué que la résilience est quelque chose qui se travaille, et les USA ne la prenne pas pour acquis.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage