alexa certify
0

La monnaie thaïlandaise monte en flèche, la banque centrale la limite

La Banque de Thaïlande envisage d’imposer des mesures pour limiter les gains de la monnaie thaïlandaise. Le baht thaïlandais a récemment atteint son plus haut niveau en six ans.

En conséquence, la banque centrale craint que ce fait ne conduise à des problèmes de croissance économique.

Mercredi, la Banque de Thaïlande a publié la réunion de politique monétaire du 25 septembre. À son avis, l’économie pourrait être vulnérable à un renforcement accru de la monnaie.

En outre, l’augmentation de la valeur du baht signifierait « une pression supplémentaire » sur le ralentissement de la demande intérieure. Cela toucherait particulièrement les industries manufacturières et les services liés aux exportations.

De plus, ces commentaires surviennent alors que le baht a grimpé à 30,334 pour un dollar, en hausse de 0,3 %.

Ce niveau est le plus haut niveau depuis juin 2013. Jusqu’à présent cette année, la devise a déjà augmenté de 7 % par rapport au billet vert.

En septembre, la banque centrale thaïlandaise a laissé ses taux inchangés après les avoir réduits à 1,5 % en août dernier.

Étapes pour contrôler la monnaie thaïlandaise

Selon le procès-verbal de la réunion, le comité a jugé nécessaire de surveiller les taux de change, les flux de capitaux et les performances économiques.

Également, il utilisera des « mesures supplémentaires » si nécessaire.

En juillet, la banque a pris des mesures pour limiter les entrées de fonds à court terme. Elle visait à empêcher que la montée en flèche de la monnaie exerce une pression plus importante sur l’économie, qui souffre déjà de la guerre commerciale américano-chinoise.

À l’avenir, l’autorité monétaire pourrait également assouplir la réglementation sur les entrées de capitaux. En conséquence, les résidents peuvent essayer d’augmenter leurs investissements de portefeuille à l’étranger.

La banque peut également collaborer avec d’autres organisations pour stimuler les investissements. L’objectif serait de réduire l’excédent du compte courant.

Le procès-verbal a également indiqué que la banque avait accepté de dépendre des données pour mener à bien ses projets. Elle surveillerait les risques d’inflation, de croissance et de stabilité financière.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

Sending

Financebrokerage