0

Le gaz naturel perd plus de 3% ce mercredi

Nouvelle chute pour le gaz naturel ce mercredi 16 novembre 2022. L’actif passait ce matin sous les 6,000 dollars du BTU pour démontrer de nouveaux doutes. Derrière les énergies restent dans l’incertitude.

Le gaz naturel en zone de tensions

Encore une fois le cours du gaz naturel US n’y arrive plus. L’énergie passait ce matin sous les 6,000 dollars du BTU pour s’afficher à 5,800 dollars. Une mauvaise pour l’actif qui lâchait quasiment 4% aujourd’hui pour un cours qui ne cesse de faire le yoyo.

Derrière bien sûr les énergies ne sont pas au beau fixe avec de nombreuses chutes. Le cours du WTI perdait 1,96% pour s’afficher à 85,22 dollars du baril quand le cours du Brent perdait 1,39% pour s’afficher à 92,53 dollars du baril.

Au niveau des autres actifs, le fioul US perdait 0,82% quand l’essence RBOB perdait elle 1,09% pour s’afficher sous les 2,5000 dollars du gallon à 2,4888 dollars. Un coup dur donc pour l’or noir et le gaz US.

cours gaz naturel mercredi 16 novembre 2022 Le gasoil de Londres dans le vert

Seule énergie en hausse ce mercredi 16 novembre 2022, le gasoil de Londres qui prenait 0,19% pour s’approcher des 1 0000 dollars de la tonne métrique. Une bonne nouvelle pour l’actif qui pourrait rapidement rejoindre ses plus hauts, d’ici la fin de semaine.

Dans tous les cas les énergies restent sur un fort biais baissier, un biais qui pourrait se prolonger au moins jusqu’au mois de décembre avant peut-être de trouver un écho aux tensions internationales et à la hausse de consommation habituelle en hiver. Attention donc aux prochaines séances et plus particulièrement aux prochaines semaines qui pourraient mettre le feu aux poudres, dans un sens comme dans l’autre.



You might also like
Leave A Reply

Your email address will not be published.