0

DCC en tête du FTSE 100

Avec 0,37% de pris, le FTSE 100 s’impose une nouvelle fois comme un indice incontournable en Europe. La Bourse de Londres gagne encore des points même si elle ne rattrapera pas ses hauts niveaux de février dernier avant longtemps.

DCC en tête du FTSE 100

Jolie performance pour DCC, le groupe s’impose ce mercredi 9 décembre 2020 sur le FTSE 100 avec une hausse de 3,70%, le tout dans un volume d’échange très faible. Bien donc mais à nuancer.

Bien sûr derrière on retrouvera des acteurs majeurs de la Bourse de Londres, car outre DCC c’est bien BT Group qui donne du mouvement et de la cadence à ce FTSE 100. Avec 3,62% de pris et un joli volume d’échanges le groupe continue de progresser.

Derrière encore Rolls Royce ne cesse d’agiter les marchés, le tout dans un volume d’échanges conséquent et une hausse plutôt de belle ampleur avec 3,50% de pris à 15 UTC +1.

Un trio de tête complété par Taylor Wimpey qui prend 3,02% et s’impose dans les grands gagnants de la journée. Kingfisher fait lui aussi son retrouve sur le devant de la scène avec 2,96% de pris ce mercredi 9 décembre 2020.

En somme de très belles hausses qui donnent un peu plus d’ampleur à ce FTSE 100. Une bonne nouvelle puisque la Bourse de Londres aura gagné plus de 1,78% à 5 jours. Une performance plus qu’honorable comparée aux autres indices européens.

Londres Bourses DCC FTSE 100 mercredi 9 décembre 2020 CRH PLC chute 

Comme c’est de rigueur ces temps-ci, de nombreuses valeurs se retrouvent à la baisse. C’est le cas de CRH PLC qui perd 2,07% dans un volume d’échange très moyen.

Pearson qui anime souvent la Bourse de Londres perd aussi pas mal avec 2,00% de lâché et une seconde place sur le podium des lanternes rouges de la journée.

Derrière encore et en troisième position des plus grosses pertes de la journée on retrouvera Associat Brit FO qui perd 1,35%, tout comme Admiral Group qui lâche 1,31%.

En somme des pertes un peu inférieures aux hausses qui permettent à ce FTSE 100 du mercredi 9 décembre 2020, de finir en hausse, ou du moins de bien conserver sa marge pour espérer finir dans le vert.

La Bourse de Londres performe donc et s’impose de plus en plus comme une valeur sûre, notamment quand on la compare à d’autres indices en Europe qui, eux, n’y arrivent plus et font un surplace conséquent.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)

You might also like

Leave a Reply

Sending

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.