alexa certify
0

Daimler AG plombe le DAX 30 allemand

Avec sa baisse circonstancielle à mi-journée de 0,35%, le DAX 30 allemand s’offre une chute dans les règles de l’art, bien plombé par Daimler AG, Infineon ou encore Henkel. Zoom sur un mardi tendu outre-Rhin.

Daimler AG un parcours en dents de scie

Si la perte n’est pas catastrophique pour Daimler AG, elle reste tout de même circonstancielle. Avec ses 1,45% de baisse, la société allemande tire toujours plus la Bourse de Francfort vers le bas en ce mardi.

Néanmoins on ne saurait y voir une tendance journalière. En effet Daimler AG gagne plus de 11,21% à un mois, quand ce sont 31,95% qui seront pris à 3 mois. Autrement dit un rendement de plus de 10% par mois qui promet encore et toujours aux investisseurs misant sur le DAX 30.

Néanmoins la bourse de Francfort peine aujourd’hui avec de nombreuses sociétés dans le vert, c’est le cas de Henkel qui lâche 1,36% et Infineon qui perd plus de 2,79%. Une incroyable chute qui pour autant ne devrait pas faire date.

Car si la conjoncture semble dégagée, quand bien même une deuxième vague pourrait être au programme, le marché haussier ne cesse de se confirmer, notamment avec 4,88% de hausse en seulement 1 mois.

Mieux à 3 mois le DAX 30 gagne presque 20%, une hausse qui démontre encore une fois le potentiel de l’indice allemand chez les investisseurs.

Wirecard AG BASF DAX 30 bourse Francfort Daimler Le DAX 30 dans le vert en fin de journée ?

Et si l’on assiste à une journée timorée outre-Rhin comme en France, ce mardi pourrait tout de même se conclure dans le vert au vu des derniers signaux des marchés. Il faudra rester nuancé quand bien même.

Si la conjoncture reste dégagée, des tensions sino-américaines, une seconde vague et de mauvais signaux de l’international pourraient de temps à autre plomber ce marché haussier qui frappe les bourses du monde depuis le mois de mai, et la globale digestion de la pandémie.

Le Nasdaq 100 pour preuve ne cesse d’enchaîner les records quand bon nombre pensaient déjà à une baisse stratosphérique de tous les indices. De facto le DAX 30 semble pouvoir d’ici la fin de l’été passer les 13.000 points et pouvoir, avant la fin de l’année, retrouver son niveau d’avant covid-19.

Quant à Daimler on restera très confiant, la baisse n’étant que sporadique, une hausse sur un ou deux jours pourrait remettre la société dans le bon sens. En somme une journée morose, mais qui ne fera pas date ni chez Daimler, ni sur le DAX 30.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage