alexa certify
0

Le CAC 40 doute et plonge sous les 7130 points    

Nouvelle baisse pour le CAC 40 après la légère chute d’hier, jeudi. La Bourse de Paris comme la majorité des indices européens doute, notamment en cause des hausses de contaminations liées au Covid-19.

Le CAC 40 en forte baisse

Avec 0,13% de perdu, la Bourse de Paris comme la majorité des indices européens et asiatiques aujourd’hui, s’offre une baisse conséquente. En effet, l’indice parisien n’y arrive plus et voit le spectre d’un nouveau confinement apparaître.

Dans une logique de hausses de contaminations liées au covid 19, les marchés souffrent et émettent de sérieux doutes quant à la capacité des gouvernements à endiguer cette pandémie.

Si la vaccination semble pour beaucoup être un élément fondamental de la reprise économique, son échec à moyen et long terme pourrait constituer une bombe pour les marchés qui n’auraient plus aucun point de repère, seulement des bribes spéculatives sur lesquelles se raccrocher.

Si ces scénarios hypothétiques semblent encore loin, les principaux aspects à scruter pour les marchés seront aujourd’hui les hausses de contaminations liées au covid-19, ainsi que les décisions politiques prises dans les pays influents que ce soit en Allemagne, en Italie, au Royaume-Uni, en Chine ou encore aux États-Unis. Cours du CAC 40 vendredi 19 novembre 2021

Irrationalité économique et marchés  

Dans des marchés qui à l’image du CAC 40 battent des records, de nombreuses questions restent aujourd’hui en suspens. L’avancée du covid 19 pose aujourd’hui des questions sur la gestion globale et internationale de l’épidémie. Une gestion qui semble avant tout basée sur un maintien économique conjoncturel.

Un maintien économique irrationnel avec des marchés en hausse même lors d’une période de forte contamination. Des marchés qui eux aussi ne semblent plus tenir compte des enjeux de leur maintien avec une hausse explosive de la dette d’une majorité d’états qui alimente artificiellement les biais haussiers et tentent de combler l’inflation, à coup d’avantages fiduciaires et fiscaux.

Compte tenu de ces facteurs, la fin de cycle haussier pourrait très rapidement prendre fin pour un long marché baissier, ponctué de fortes chutes. Pour l’heure bien sûr, la situation ne semble qu’amorcer une tangente, une tangente qui pourrait ne jamais vraiment avoir lieu, à l’image du CAC 40 qui malgré l’économie actuelle enregistrait jusqu’à mercredi, des plus hauts absolus à chaque séance.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage