alexa certify
0

Le Brent passe les 76 dollars du baril  

Sensation sur le marché du brut, le Brent s’offre une envolée record hier en fin de séance pour passer les 76 dollars du baril. Ce matin l’or noir européen maintient le cap et reste à des seuils très élevés.

Le Brent explose les compteurs

Très bonne nouvelle pour le Brent dans la journée d’hier qui cassait la barre des 76 dollars du baril. Si ce matin la séance prenait un autre tournant, le Brent préservait son cours avec 0,05% à peine de perdu pour un cours à plus de 76 dollars.

Un maintien capital du support de 76 dollars pour le Brent qui pourrait dans les prochaines passer le cap des 76,50 dollars du baril. Si bien sûr les volumes restent faibles, l’or noir européen montre des ressources inattendues et pourrait comme prévu il y a plusieurs mois de cela casser enfin la barre des 80 dollars d’ici quelques semaines.

Dans cette lignée, celle du Brent, l’on retrouvait ce matin une forte envolée pour le cours du WTI. L’or noir américain perdait 0,15% ce matin mais progressait assez hier pour passer le cap des 72,12 dollars du baril. Une progression qui permet au brut léger texan d’entrer lui aussi dans une dynamique haussière dans une conjoncture pourtant pas si favorable, c’est là tout l’intérêt de cette performance. cours petrole wti (baril en $) jeudi 23 septembre 2021

L’essence RBOB et le fioul US en hausse aussi 

Au niveau des avancées de la journée, on notait une grosse performance de la part de l’essence RBOB. Une performance qui permettait à l’essence US de passer les 2,1200 dollars du galon hier malgré la chute de 0,18% aujourd’hui.

Le son de cloche était similaire du côté du fioul US, une chute en début de journée avec un cours en hausse hier et un gallon à plus de 2,2130 dollars. Attention tout de même, car le fioul US montrait des signes de hausse à mi-journée avec un cours qui rapidement passait au-delà des 0,06% de pris.

En dernier lieu le gasoil de Londres avançait lui aussi avec 0,06% de pris pour un cours qui explose littéralement à plus de 639,88 dollars de la tonne métrique, un record pas vu depuis plusieurs mois.

Au final une journée exceptionnelle pour les énergies, et un seul vrai point noir : le gaz naturel US qui perdait 0,33% et passait sous les 4,800 dollars du BTU. Dur.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)


You might also like

Leave a Reply

User Review
  • Support
    Sending
  • Platform
    Sending
  • Spread
    Sending
  • Trading Instrument
    Sending

Financebrokerage