alexa certify
0

Bitcoin : l’arnaque de la désinformation

Dans une conjoncture complexe pour le Bitcoin et les coins BTC, la crypto devise se trouve au centre de spéculation globale de médias plus ou moins sérieux qui propagent des informations souvent fausses ou incomplètes. Un aspect qui participe à la manipulation globale des cours de la devise.

Le Bitcoin entre désinformation et spéculation 

Après l’annonce de l’officialisation hier du Bitcoin au Salvador, de nombreux médias rapportaient des analyses de professionnels faisant d’un futur krach de la devise aux alentours des 20 000 dollars.

Pire encore certains relayaient des déclarations de certains analystes faisant état d’une bulle spéculative prête à exploser. Or la majorité de ces informations demeurent aujourd’hui fausses et transmises de manière incomplète.

Si certains professionnels pointaient du doigt une future nouvelle correction du Bitcoin, ils restaient en revanche à long terme dans une logique de forte hausse avec des seuils au-delà des 100 000 dollars du coin. Effet d’annonce, de nombreux médias pointent aujourd’hui des analyses à la baisse quand l’analyse fondamentale à long terme démontre bel et bien un consensus quant à un biais haussier global à long terme.

Une désinformation complète pour le trader, l’investisseur ou le particulier attachés à la finance qui ne trouvera ici qu’une vision partielle de la réalité conjoncturelle du Bitcoin. Si de nouvelles corrections peuvent avoir lieu, un nouveau biais haussier historique paraît lui tout aussi probable. cours du Bitcoin BTC vendredi 11 juin 2021

Bitcoin : bulle financière ou non ?

Si les analyses datant d’y il y a un an encore tendait pour une bulle spéculative, la donne aujourd’hui semble avoir changé. En effet le Bitcoin dispose aujourd’hui d’une cote globale telle avec un nombre d’utilisateurs sans cesse en hausse qu’il semble complexe d’assimiler la devise à une bulle.

Se démocratisant, étant légalisé dès aujourd’hui au Salvador, le Bitcoin fait peur, non plus aux particuliers et adeptes mais aux instituions traditionnelles. Concurrent des monnaies fiats, conférant la planche à billets au particulier et non plus aux banques centrales, la crypto pose des problèmes aussi bien financiers que macroéconomiques.

La constatation du FMI et sa récente note, faisant état de risques significatifs pour le Bitcoin obéissent surtout à une problématique globale d’anticipation des marchés, qu’ils soient financiers ou non.

Pour une première fois dans l’histoire moderne, le particulier est à même de faire tourner la planche à billets lui même dans un cadre légal. Face à cette situation, les spéculations sur les devises comme la taxation et les mesures étatiques globales et institutionnelles devraient se multiplier. Si pour l’heure le Bitcoin ne pose pas de problème au Dollar ou à l’Euro, avec un nombre d’utilisateurs plus nombreux, une légalisation dans nombre de pays sans devise étatique (Salvador), et une absence de législation quant à la production et aux transactions, les coins BTC pourraient changer la donne.

Autant d’aspects qui laissent entrevoir une pression de plus en plus forte sur la devise, qui commence à être prise au sérieux là où il y a un an à peine, beaucoup la considéraient comme spéculative et finalement sans avenir.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Sending
User Review
0 (0 votes)



You might also like

Leave a Reply

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.



Financebrokerage