alexa certify
0

Bank of China traîne le Hang Seng 50 vers le haut  

Dans un Hang Seng qui n’y arrive plus comme la majeure partie des indices asiatique, de nombreux leaders ont fait leur apparition. Si Haidilao prend la première position, c’est Bank of China qui traîne l’indice hongkongais vers le haut, zoom.

Le Hang Seng 50 à l’équilibre, Bank of China taille patron

Avec ses 0,02% de gagné, le Hang Seng 50 reste une fois encore à l’équilibre quasi total. Pas de perte, mais pas d’avancée non plus. Une clôture à 29.122,12 points qui est loin de ses précédentes marques de février. L’indice plafonne, quand bien même de nombreuses hausses.

Au rang des hausses justement, Haidilao prend le leader avec une avancée de 3,86% le tout dans de bons volumes. La seconde place du Hang Seng 50 sera prise par Sands China qui progresse de 2,17%. Même son de cloche pour CK Asset qui gagne 2,09% le tout dans un joli mouvement haussier.

ANTA Sports Products progresse aussi, une hausse de 1,57% pour des volumes faibles. Une plutôt bonne journée tout de même pour le groupe. Derrière Meituan un des grands leaders de l’indice gagnait 1,52% pour cette fois-ci de très gros volumes, plus de 242M.

Bien sûr le recordman de la journée n’est autre que Bank of China qui prend 0,96% pour des volumes records à plus de 342M. Une hausse globale bien soutenue qui permet à l’indice de bénéficier de ce petit coup de pouce lui faisant atteindre l’équilibre. Car c’est un fait, de nombreuses chutes voient aujourd’hui le jour.

Les indices asiatiques restent très dubitatifs quant au marché global, l’on pourrait même les qualifier de rationnels tant leur hésitation, du moins celles des investisseurs va de pair avec une inflation, une épargne, une création monétaire, des taux d’intérêt et un optimisme croissant. Autant de facteurs qui indiquent une surévaluation des marchés qui pourrait se payer très cher si tant est qu’une correction vienne à se produire.cours Hang Seng 50 Hong Kong mardi 20 avril 2021

China Mengniu Dairy bon dernier 

Toujours dans ce bear market antagoniste aux marchés US et européens, c’est China Mengniu Dairy qui lâche gros. Le groupe perd 4,79% dans une tendance à la baisse plutôt conséquente. Derrière des chutes certes mais peu de leaders. On citera tout de même CNOOC qui s’impose comme le vrai perdant de la journée avec 0,36% de lâché.

Pour le reste le Hang Seng 50 obéit à une tendance de marché complexe et globale au niveau asiatique. Avec une remontée des taux d’intérêt à long terme de l’obligataire américain, qui en mars 2021 passe le cap des 1,61%, les investisseurs observent donc un recul quasi complet sur les indices émergents.

Une problématique qui fait aussi écho à l’anti-spéculation des autorités asiatiques et notamment chinoises qui blâment l’envolée des marchés dans une conjoncture pourtant très complexe entre Covid-19 et dettes en explosion. Le Hang Seng n’échappe donc pas à la règle avec une séance à l’équilibre en attendant des jours meilleurs.

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Sending
User Review
0 (0 votes)

You might also like

Leave a Reply

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.



Financebrokerage