alexa certify
0

Actualités du marché et graphiques du jeudi 29 août 2019

Bonjour les traders ! Vous trouverez ci-dessous les dernières mises à jour des graphiques forex pour les séances de jeudi. Tirez les leçons des analyses et appliquez les positions recommandées lors de votre prochaine négociation. Bonne journée et bonne chance !

EUR/BRL

La paire a continué de grimper au cours des derniers jours pour tester à nouveau son sommet de 11 mois. Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, fait face à la pression de l’Union européenne sur l’incendie de la forêt amazonienne. La France et l’Irlande ont menacé de bloquer le projet d’accord entre le plus grand bloc commercial du monde et le plus grand bloc commercial d’Amérique du Sud, dirigé par le Brésil, qui a mis 20 ans à être négocié. Le président Bolsonaro a par contre rejeté ce qu’il appelle une ingérence étrangère dans les affaires intérieures du Brésil. Les observations et la politique du Brésil au cours des dernières semaines ont montré que Bolsonaro n’avait pas l’intention de respecter les obligations en matière de changement climatique et ne voulait pas s’engager dans des propositions concrètes pour préserver la biodiversité. L’incendie de la forêt amazonienne n’ayant pas seulement touché le grand public, mais également les politiciens, les membres du G7 ont souhaité inclure le sujet dans leurs réunions.

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique EUR/BRLUSD/BRL

La paire va continuer à augmenter au cours des prochains jours après avoir rompu une ligne de résistance majeure. Au cours du Sommet du G7, ses membres ont convenu d’un programme d’aide d’urgence de 20 millions de dollars pour lutter contre les incendies de forêt, à l’exception des États-Unis. Les États-Unis étaient l’allié le plus proche du Brésil du groupe, le président brésilien Jair Bolsonaro étant surnommé « le Trump de l’Amérique du Sud». Par ailleurs, les États-Unis et le Brésil devaient signer un accord commercial bilatéral. Le Brésil et les États-Unis ont échangé plus de 100 milliards de dollars de biens et services en 2018 et devraient renforcer leur partenariat une fois l’accord conclu. Contrairement à son prédécesseur, le président Bolsonaro n’aime pas la Chine et est un pro-américain. En outre, Bolsonaro, dont la campagne présidentielle a été similaire à celle du président Trump, s’est souvent plaint que la Chine achète le Brésil.

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique USD/BRL

USD/RON

La paire a trouvé un support solide sur une ligne de support à tendance haussière, la faisant grimper davantage pour atteindre une nouvelle fois son plus haut niveau en 32 mois. Le président des États-Unis et de la Roumanie, Donald Trump et Klaus Iohannis, ont publié une déclaration commune concernant le renforcement des relations entre les deux États et leurs relations bilatérales à l’avenir. La déclaration se concentre sur des sujets tels que la sécurité énergétique, la coopération militaire, la lutte contre la corruption, le commerce et le programme de levée de visa. La même déclaration indique que les deux pays souhaitent renforcer la « position de défense et de dissuasion sur le flanc oriental de l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord), y compris dans la mer Noire, qui revêt une importance stratégique pour la sécurité transatlantique ». En outre, les États-Unis et la Roumanie « cherchent à éviter les risques sécuritaires qui accompagnent les investissements chinois dans les réseaux de télécommunication 5G ».

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique USD/RON

EUR/NOK

La paire a rompu une ligne de résistance principale, ce qui fera augmenter la paire davantage au cours des prochains jours. Le fonds souverain norvégien, le plus important au monde, de plus d’un milliard de dollars, pourrait chercher à modifier l’équilibre de ses investissements entre l’Europe, les Amériques et l’Asie. La confiance des investisseurs en Europe a faibli, alors que l’économie de la région ralentit et que celle de son plus grand pays, l’Allemagne, régresse face aux tensions commerciales et à l’incertitude entourant le retrait de la Grande-Bretagne de l’Union européenne. La Norvège devrait également être touchée par le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne. La Grande-Bretagne est depuis longtemps le principal partenaire commercial de la Norvège, qui exporte pour 23,76 milliards de dollars de marchandises. Toutefois, le chemin actuelle de la Norvège pourrait changer dans les prochains jours puisque le pays votera le 9 septembre pour élire son nouveau Premier ministre, en remplacement de la Première ministre norvégienne en exercice, Erna Solberg.

FinanceBrokerage - Actualités de marché : Graphique EUR/NOK

  • Support
  • Platform
  • Spread
  • Trading Instrument
Comments Rating 0 (0 reviews)

You might also like

Leave a Reply

Sending

S’abonner à notre Newletters

Recevez le meilleur de FinanceBrokerage News directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles du marché.



Financebrokerage